Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Articles

Ressources

Le modèle social français dans la crise

28/09/2010

La crise du capitalisme financier a fait apparaître tous les défauts du modèle anglo-saxon libéral : accroissement des inégalités, hausse de l'endettement des ménages, formation de bulles financières. L'Europe doit donc chercher une autre voie pour son modèle social. Cet article étudie en quoi le modèle français est mieux armé pour résister à la crise, en quoi certaines de ces caractéristiques sont des atouts pour les années à venir, mais aussi quelles réformes seraient nécessaires.

Lire la suite…

Le commerce extérieur français revisité

28/09/2010

La France s'interroge sur son commerce extérieur : mauvaise performance des exportations françaises, impact des délocalisations sur l'emploi, intérêt de la création des pôles de compétitivité... L'analyse macroéconomique traditionnelle a du mal à prendre en compte l'impact sur les flux de commerce du redéploiement des segments de production à l'échelle internationale et de la nouvelle DIT. Ce phénomène croissant depuis les années 1980 doit pousser à reconsidérer les outils d'analyse des évolutions récentes du commerce mondial. Cet article montre l'intérêt d'une approche des flux commerciaux en valeur ajoutée relativement à l'approche traditionnelle en valeur des échanges (commerce apparent), afin de mieux saisir la spécialisation d'une économie intégrée dans le commerce vertical.

Lire la suite…

Les ressources utiles du Congrès de l'AFSE 2010

25/09/2010

Le 59ème congrès de l'Association Française de Science Economique (AFSE) s'est déroulé les 9 et 10 septembre 2010 à l'Université Paris Ouest. Cette page donne accès aux vidéos des conférences, mais également aux communications présentées au congrès, ce qui est un bon moyen de repérer les domaines qui retiennent l’attention des jeunes chercheurs et donc d’identifier les champs de l’analyse économique qui sont en plein essor et à contrario, ceux qui tendent à être abandonnés.

Lire la suite…

Roger Guesnerie "Pour une politique climatique globale"

24/09/2010

Roger Guesnerie est Professeur au Collège de France et directeur d'études à l'EHESS. En septembre 2010, il a publié un opuscule intitulé : "Pour une politique climatique globale. Blocage et ouvertures", dont nous proposons ici une version téléchargeable, un résumé et une présentation du plan.

Lire la suite…

Les auteurs : pionniers et acteurs de la révolution marginaliste

23/09/2010

Cet article du feuilleton de l'histoire de la pensée économique présente les différentes générations d'auteurs de la "Révolution marginaliste", des pionniers de la première moitié du XIXe siècle aux auteurs de la deuxième génération du marginalisme.

Lire la suite…

La révolution marginaliste : Les grands thèmes

23/09/2010

Cet article du feuilleton sur l'histoire de la pensée économique présente les grands thèmes abordés par les auteurs de la "Révolution marginaliste". L'occasion de revenir - entre autres - sur les idées développées par William Stanley Jevons, Carl Menger, Léon Walras ou encore Alfred Marshall.

Lire la suite…

"Entre nos mains" de Mariana Otero

20/09/2010

Cette page est consacrée au film documentaire "Entre nos mains" réalisé par Mariana Otero en 2010. En plus du synopsis, nous proposons une présentation du projet, la bande-annonce et le dossier de presse du film, ainsi que des interviews de la réalisatrice et des salariés qu'elle a filmés.

Lire la suite…

"Sociologie" : une nouvelle revue académique de sociologie

25/06/2010

Ce dossier propose une présentation de la nouvelle revue "Sociologie", née en 2010, et de son comité de rédaction, un compte rendu du premier numéro publié et du colloque organisé à l'occasion du lancement de la revue, ainsi qu'une présentation du "Que-sais-je ?" sur la sociologie auquel a participé le comité de rédaction de la revue. Un ensemble de ressources variées utiles pour l'enseignement de la sociologie au lycée et pour mieux connaître les avancées récentes de la recherche en sociologie.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Colloque "Le sociologue dans la Cité. Ethique et utilité sociale"

22/06/2010

Cette page détaille le programme du colloque organisé à Paris le jeudi 15 avril 2010, donne accès accès aux vidéos des interventions sur le site de l'EHESS, et propose un compte-rendu de l'introduction du colloque par Serge Paugam.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Résumés des articles du premier numéro de Sociologie

21/06/2010

Cette page reproduit l'ensemble des résumés des articles publiés dans le premier numéro de la nouvelle revue Sociologie (vol.1, n°1, avril 2010), dirigée par Serge Paugam.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les 100 mots de la sociologie

21/06/2010

Le comité de rédaction de la revue Sociologie a participé parallèlement à la rédaction d'un Que-sais-je ? intitulé « Les 100 mots de la sociologie » (Puf, avril 2010, sous la direction de Serge Paugam). Ce travail collectif, réalisé dans le même esprit unitaire que la revue, est guidé par un souci pédagogique et la volonté de dépasser les oppositions d'école et de méthodes. Il illustre aussi la diversité de l'équipe de Sociologie.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Le premier numéro de la revue Sociologie

21/06/2010

Le premier numéro de Sociologie (vol.1, n°1, avril 2010) illustre la vitalité et la diversité des recherches actuelles en sociologie, que ce soit dans les thématiques abordées ou dans les méthodes d'investigation. De la sociologie des réseaux à la sociologie politique, en passant par la sociologie du genre et du militantisme, de l'exclusion, du travail, de la transmission patrimoniale, ou encore de l'école, les contributions proposées sont bien ancrées dans les débats de société et apportent un éclairage souvent inédit sur certaines questions et évolutions sociales. Cette page présente les différents articles de ce premier numéro.

Lire la suite…

Esther Duflo, première économiste du développement honorée de la médaille Clark

20/05/2010

Ce dossier présente le parcours et les travaux de l'économiste du développement Esther Duflo. Il donne également un aperçu de ses principaux travaux, en s'appuyant sur ses publications récentes. Enfin, une sélection de ressources en ligne vient compléter ce dossier. Esther Duflo, professeur d'économie au MIT, a reçu la médaille J.B. Clark 2010.

Lire la suite…

3. Faut-il confier aux pauvres la lutte contre la pauvreté ?

19/05/2010

Esther Duflo a aussi travaillé sur les réponses alternatives au problème de la pauvreté, des réponses davantage fondées sur le marché : microfinance, décentralisation, lutte contre la corruption, discrimination positive, etc. Face à l'échec des politiques de développement traditionnelles, l'idée de responsabilisation des populations pauvres est devenue de plus en plus présente dans les discours et les recommandations : en redonnant de l'autonomie aux pauvres, en les aidant à «s'aider eux-mêmes», on arriverait à de meilleurs résultats. Dans ces nouveaux modèles de développement, les populations pauvres sont incitées à payer leur assurance santé, à financer leur activité par des microprêts, à s'impliquer dans la gestion des biens publics locaux, etc. Esther Duflo s'est interrogée avec ses collègues sur l'efficacité réelle de ces programmes alternatifs, à l'aide de la méthode d'évaluation aléatoire. Trois thèmes abordés dans cette ressources : microfinance, gouvernance...et corruption.

Lire la suite…

2. De nouvelles pistes pour lutter contre la pauvreté

19/05/2010

Les expérimentations réalisées sur le terrain par les chercheurs du J-PAL ont apporté un éclairage nouveau sur la question de la pauvreté et du développement. Leur travail a permis de dégager de nouvelles pistes pour que la politique de lutte contre la pauvreté soit plus efficace. Une approche par les thèmes de l'éducation et la santé.

Lire la suite…

1. Une démarche novatrice d'expérimentation sociale mise en application dans le laboratoire d'action contre la pauvreté

19/05/2010

Investie dans la recherche expérimentale en microéconomie, Esther Duflo et ses collaborateurs ont développé au MIT une méthode rigoureuse et objective d'évaluation des stratégies d'action publique ou de développement, afin de déterminer quelles aides sont réellement efficaces, ce qui marche et ce qui ne marche pas. Cette méthodologie cherche à répondre à une difficulté propre aux évaluations des politiques sociales : distinguer clairement, dans les effets constatés, ce qui relève du processus et ce qui relève de l'impact des mesures prises (évaluation des causalités).

Lire la suite…

Conférence de Nicolas Duvoux : L'autonomie des assistés

12/04/2010

Le sociologue Nicolas Duvoux, spécialiste des inégalités, de la pauvreté et de la précarité, était l'invité du département de sciences sociales de l'ENS de Lyon le 11 février 2010 pour une conférence autour de son ouvrage "L'autonomie des assistés" publié en 2009. Cette publication est le résultat d'une enquête qu'il a menée auprès d'allocataires du RMI dans les années 2000, afin d'étudier le rapport des populations précaires et vulnérables à l'institution et à la norme d'autonomie.

Lire la suite…

La sociologie de la sexualité et du couple autour de Michel Bozon

12/04/2010

En sociologie, la sexualité est un objet d'étude relativement récent et la sociologie de la sexualité n'a pas la même légitimité que la sociologie du travail ou de la culture. Ce champ suscite pourtant de multiples recherches et débats. Nous vous proposons dans ce dossier une présentation des travaux d'un spécialiste en sociologie de la sexualité et du couple, Michel Bozon, afin de resituer l'état de la recherche sur la sexualité en sociologie.

Lire la suite…

Un invité sur SES-ENS : quelques questions à Nicolas Duvoux sur "l'autonomie des assistés"

28/03/2010

Entretien avec le sociologue Nicolas Duvoux, spécialiste des inégalités, de la pauvreté et de la précarité, autour de son ouvrage "L'autonomie des assistés" publié en 2009. Cette publication est le résultat d'une enquête qu'il a menée pour sa thèse auprès d'allocataires du RMI dans les années 2000, afin d'étudier le rapport des populations précaires à la norme d'autonomie, dans un contexte d'individualisation croissante des politiques sociales. Lors de cet entretien, il évoque ses références théoriques, ses choix méthodologiques et les principaux résultats de son travail de recherche.

Lire la suite…

Conférence de Roger Guesnerie. La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?

22/03/2010

L'Université Lyon 2 a invité Roger Guesnerie, Professeur au Collège de France et Directeur d'études à l'EHESS, le 5 février 2010, pour une conférence intitulée "La politique climatique : les petits ruisseaux font-ils les grandes rivières ?". Il y évoque, entre autres, les différentes initiatives politiques mises en place pour lutter contre le changement climatique et les débats autour des différents instruments économiques de la politique climatique (marché, réglementation, taxe). Pascal Le Merrer, professeur d'économie à l'ENS de Lyon, a introduit cette conférence, que nous vous proposons de visionner ici.

Lire la suite…

Entretien avec Bernard Lahire : "La double vie de Kafka"

09/03/2010

Avec son dernier ouvrage "Franz Kafka", le sociologue Bernard Lahire investit à nouveau la création littéraire, analysant le processus de fabrique d'une oeuvre littéraire, à partir de l'élaboration d'une biographie sociologique du grand écrivain tchèque et de la reconstruction de ses divers cadres et expériences de socialisation. À l'occasion de cette publication, Bernard Lahire a accordé un entretien au mensuel du livre en Rhône-Alpes "livre et lire" que nous vous proposons de découvrir ici.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Des ressources pour compléter la conférence "Qu'est-ce qu'une école juste ?"

05/03/2010

Cette ressource est composée d'une présentation de la contribution du sociologue François Dubet à la réflexion sur l'égalité des chances méritocratique comme principe de justice, suivie d'une sélection de ressources (bibliographie, ressources en ligne) pour aller plus loin sur ce thème.

Lire la suite…

Marie Duru-Bellat et Éric Charbonnier : Qu'est-ce qu'une école juste ?

04/03/2010

Dans cette conférence, les deux chercheurs sont invités à dessiner les contours d'une «école juste», dans un contexte à la fois de fortes attentes sociales vis-à-vis de l'école et de persistance d'inégalités scolaires. Marie Duru-Bellat centre sa réflexion sur la méritocratie et discute de ce principe de justice dominant dans le système éducatif français. Éric Charbonnier, en s'appuyant sur les comparaisons internationales des systèmes éducatifs et l'enquête PISA de l'OCDE, propose des pistes pour améliorer l'efficacité du système éducatif français et diminuer les inégalités de réussite des élèves.

Lire la suite…

Entretien avec Johanna Siméant sur la grève de la faim

08/02/2010

Entretien avec Johanna Siméant, spécialiste en sociologie politique de l'engagement humanitaire, des mobilisations et des pratiques protestataires (mobilisation des sans-papiers, mobilisations transnationales). Nous l'avons interrogée sur la question de la grève de la faim qui a fait l'objet d'un livre qu'elle a publié en 2009. Cet ouvrage retrace l'histoire du recours à ce mode d'action, la diversité de ses formes et de ses usages, ainsi que la signification et la place de cette pratique protestataire.

Lire la suite…

Que reste-t-il de la théorie du chômage de Keynes ?

25/01/2010

Suffira-t-il de relire Keynes pour trouver les solutions à la crise actuelle et en particulier les moyens d'endiguer la montée du chômage ? Quelle que soit la réponse que l'on serait tenté d'adopter, il est nécessaire de commencer par se pencher sur le processus d'élaboration de l'analyse du chômage chez Keynes depuis les années 1920, pour insister sur les apports ambigus de la Théorie Générale, avant de se demander si l'héritage de Keynes a été trahi ou si la démonstration du chômage involontaire reste à faire. Notre plan suivra ces étapes du raisonnement afin de mieux comprendre quelle peut-être l'actualité de Keynes pour définir des politiques de lutte contre le chômage dans le contexte de la crise actuelle.

Lire la suite…

Bernard Gazier : Comment lire Keynes aujourd'hui ?

20/01/2010

Cette page permet d'accéder à une conférence de l'économiste Bernard Gazier sur Keynes. Bernard Gazier est l'auteur d'un "Que sais-je ?" intitulé John Maynard Keynes, qui permet de mieux comprendre l'oeuvre de celui qui est considéré comme le plus grand économiste du XXe siècle et l'impact des concepts keynésiens sur la pensée économique contemporaine. En complément, vous trouverez dans ce dossier une réflexion autour de la théorie du chômage de Keynes, ainsi qu'un certain nombre de ressources sur la pensée de Keynes, ses prolongements et son actualité.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Références et ressources en ligne pour compléter la conférence d'E. Saez

19/01/2010

Cette page présente une sélection d'articles d'Emmanuel Saez, des synthèses et numéros spéciaux de revues sur la fiscalité et les prélèvements obligatoires, ainsi que d'autres ressources utiles sur le sujet.

Lire la suite…

Les contributions d'Emmanuel Saez (2) : les développements de la théorie de la fiscalité optimale

19/01/2010

Seconde partie des contributions d'Emmanuel Saez en économie fiscale et des revenus. Cette autre contribution majeure concerne la reformulation de la théorie de la fiscalité optimale en économie publique normative. L'économiste a cherché à dépasser les limites des modèles théoriques de fiscalité optimale dont la portée pratique était très limitée, afin de définir le système fiscal qui pourrait être à la fois juste et efficace.

Lire la suite…

Les contributions d'Emmanuel Saez (1) : concentration des richesses et évolution à long terme des revenus aux États-Unis

19/01/2010

Première partie des contributions d'Emmanuel Saez en économie fiscale et des revenus avec l'analyse de la concentration des richesses et de l'évolution des revenus à long terme aux États-Unis. Les travaux empiriques d'Emmanuel Saez et de Thomas Piketty, menés dans une perspective historique, ont contribué à élargir et préciser notre connaissance de l'évolution des inégalités économiques depuis un siècle, dans les pays anglo-saxons et plus généralement dans les pays développés.

Lire la suite…

Emmanuel Saez : Fiscalité et politique redistributive

14/01/2010

Dans ce dossier, nous vous proposons de visionner la conférence d'Emmanuel Saez à l'Ecole d'économie de Paris sur ses travaux en politique fiscale, introduite par Thomas Piketty et François Bourguignon. Cet exposé est complété par une présentation synthétique des contributions d'Emmanuel Saez dans le domaine de l'évolution des revenus et de la théorie de la fiscalité optimale, et par une sélection de publications et de ressources en ligne sur ces thèmes.

Lire la suite…

2010 - Introduction

01/01/2010

Texte d'introduction et de présentation du Repères "L'économie française", édition 2010, par Éric Heyer.

Lire la suite…

Genre et politique

31/12/2009

La question du genre et des sexualités a longtemps été ignorée dans la recherche française en science politique, alors qu'elle avait déjà une place reconnue dans les travaux sociologiques ou anthropologiques, ainsi que dans les recherches anglo-saxonnes marquées par les Gender studies. Elle est aujourd'hui un objet d'étude légitime dans la discipline et suscite de nombreux travaux dans des domaines variés dans le milieu de la recherche francophone. Trois sections thématiques du Congrès de l'AFSP ont été consacrées à la réflexion sur le genre en science politique francophone : le métier politique à l'épreuve de sa féminisation, genre et politiques publiques, science politique et sexualités en francophonie.

Lire la suite…

Les comportements électoraux

31/12/2009

La 5ème section thématique du Congrès de l’AFSP a dressé un bilan des études francophones des comportements électoraux et a constaté de manière générale d’une part, le renouvellement des problématiques en sociologie électorale et d’autre part, les évolutions méthodologiques dans les travaux récents dans ce domaine. Elle a souligné notamment l’apport de la prise en compte des contextes de vote (approches locales ou localisées) et ses implications en termes de méthodes d’observation (recours aux entretiens, aux enquêtes ethnographiques, à l’étude des listes d’émargement, à côté des traditionnels sondages). L’utilisation des modèles multi-niveaux, des études longitudinales et la discussion autour des enquêtes par panels sont d’autres aspects méthodologiques qui ont été abordés.

Lire la suite…

Les politiques sociales

31/12/2009

Dans la plupart des pays du monde, les politiques sociales connaissent depuis deux décennies des évolutions importantes. Dans les pays du nord, le contexte de mondialisation économique, et d’intégration communautaire pour les pays de l’UE, a remis en question les politiques sociales nationales développées durant la période de l’après-guerre et associées aux institutions de protection sociale. Réforme des retraites, de l’assurance maladie et des régimes d’indemnisation du chômage, réorientation des politiques de l’emploi… suivent souvent des logiques et des trajectoires similaires. Mais la «sécurité» sociale a laissé place à «l’insécurité sociale» selon l’expression de Robert Castel (2003), en raison de la précarisation de l’emploi, de la montée des working poors et du recul de certains droits sociaux. Les pays du sud ou émergents, quant à eux, doivent faire face au défi de l’amélioration de l’efficacité de leurs systèmes de protection sociale, notamment en matière de réduction de la pauvreté.

Lire la suite…

L'Etat et ses recompositions en France

31/12/2009

Depuis les années 1990, la forme d’organisation politique centrale des sociétés occidentales modernes, l’Etat, a suscité de nombreuses interrogations, tant au plan de sa légitimité et de son efficacité («la crise de l’Etat-providence») que de sa pertinence, du fait du contexte de globalisation et de transnationalisation, d’intégration européenne et de décentralisation. Si la sévère crise financière et économique mondiale de 2008 a redonné une certaine légitimité à cette institution politique de premier plan, il n’en demeure pas moins que l’État-nation souverain connaît un processus de lentes mutations et recompositions dans l’ensemble des sociétés occidentales. Ces transformations de l’institution Etat peuvent prendre néanmoins des trajectoires nationales spécifiques. La place parfois qualifiée d’exceptionnelle occupée historiquement par l’Etat en France, un Etat tutélaire, unificateur, très présent au plan économique, social, culturel… (les Anglo-saxons parlent d’un french statism), explique l’importance particulière que revêt cette question des recompositions en cours de l’Etat dans le contexte français.

Lire la suite…

Quelle communauté politique européenne ?

31/12/2009

La première section thématique du Congrès 2009 de l’AFSP s’est penchée sur la question de la construction d’une Europe politique. Après le rejet de la constitution européenne et la crise de sens et de légitimité qu’a traversée l’Union européenne notamment dans ses pays fondateurs, et au moment où entre en vigueur le Traité de Lisbonne et où l’UE se dote de deux nouveaux représentants extérieurs, on peut se demander quelle communauté politique est susceptible d’émerger dans une Europe sans constitution. Quelles formes peuvent prendre les légitimations de l’ordre politique communautaire ? Et au-delà de la dimension institutionnelle de l’intégration européenne, quelles sont les valeurs communes et les points d’identification capables de donner aux citoyens de l’Union européenne un sentiment d’appartenance à une même communauté ?

Lire la suite…

Le 10ème congrès de l'AFSP

21/12/2009

En septembre 2009 s'est tenu à Grenoble le 10e Congrès de l'Association Française de Sciences Politiques (AFSP), organisé en partenariat avec Sciences Po Grenoble. Cette manifestation a réuni, du 7 au 9 septembre, plus de 1000 chercheurs et enseignants internationaux pour débattre. Le thème général du Congrès portait sur «l'état de la science politique francophone» au regard de la science politique internationale. Dans ce dossier, nous vous proposons une présentation de l'Association Française de Sciences Politiques par Nonna Mayer, Présidente de l'AFSP, ainsi qu'un aperçu de l'état et de la richesse de la réflexion actuelle en science politique, à partir d'une sélection de travaux des sections thématiques (comptes-rendus des sessions et textes des communications).

Lire la suite…

Entretien avec Bernard Lahire : La fabrication sociale des individus

08/12/2009

Cette page propose des ressources à propos de la fabrication sociale des individus. Vous trouverez le texte complet de l'entretien proposé par le site "La vie des idées", ainsi que la vidéo de l'entrevue également disponible en format audio seul. Bernard LAHIRE est Professeur de sociologie à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon et directeur du Groupe de recherche sur la socialisation.

Lire la suite…

5 questions à Maya Bacache-Beauvallet sur le management par les indicateurs de performance

21/11/2009

Maya Bacache-Beauvallet, spécialiste de l'Etat, des politiques publiques et plus généralement de l'économie politique, a répondu à nos questions autour de son ouvrage "Les stratégies absurdes. Comment faire pire en croyant faire mieux" publié en 2009. Cette publication propose une analyse critique de la mise en place d'indicateurs de performance et de dispositifs incitatifs dans les organisations, publiques ou privées, inspirés de la "nouvelle idéologie managériale".

Lire la suite…

Compte-rendu de la conférence d'André Orléan sur la finance de marché et ses crises

29/10/2009

Le fil directeur de l'exposé d'André Orléan dans cette conférence est celui de la question de l'efficience des marchés. En théorie de la finance, le problème central est en effet se savoir si les marchés conduisent à une allocation efficace du capital, ce que cherche à montrer la théorie standard de la finance. Cette question est également l'élément clé de compréhension des mécanismes des crises financières récurrentes. Pour justifier sa lecture de la crise, A. Orléan propose de confronter les différents paradigmes permettant d'analyser le fonctionnement des marchés financiers.

Lire la suite…

André Orléan : la finance de marché et ses crises

28/10/2009

La crise financière récente questionne l'hypothèse d'efficience des marchés qui est au coeur de la théorie financière contemporaine. Dans cette conférence, l'économiste André Orléan confronte les différents paradigmes théoriques permettant d'analyser le fonctionnement des marchés financiers. S'appuyant sur une approche conventionnaliste de la finance de marché, inspirée de l'analyse keynésienne, il propose un éclairage original sur la crise financière, qui met l'accent sur la nature intrinsèquement instable des marchés financiers.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Dossier des Cahiers Pédagogiques sur les SES

30/09/2009

Cette ressource présente le n°472 de la revue "Cahiers Pédagogiques" du mois d'avril 2009. Ce numéro consacré aux SES donne une large place aux pratiques professionnelles et aux récits d'expériences interdisciplinaires variées qui montrent la richesse des approches possibles. La spécificité disciplinaire est abordée à travers une réflexion sur les contenus enseignés, la façon dont ils font sens et peuvent être des sources de motivation pour les élèves, en lien avec le recours à des méthodes actives.

Lire la suite…

La finance mondiale discréditée

24/09/2009

Cet article revient sur les principaux mécanismes à l'origine de la crise financière de 2008 (prise de risque excessive d'établissement de crédit, titrisation des créances des banques, crise de liquidité, etc.). Il dresse ensuite un premier bilan des éventuels effet de cette crise en France sur les conditions de financement des entreprises et des ménages (investissements immobiliers), qui pourraient avoir des répercussions sur la croissance.

Lire la suite…

Retraites, les rendez-vous de 2008

24/09/2009

Quelles mesures doit-on prendre pour sauver notre système de retraite par répartition ? La mise en œuvre de la réforme Fillon de 2003 (allongement de la durée de cotisation impliquant un report de l'âge de départ à la retraite, dispositif carrières longues, etc.) nécessitera d'éclaircir quatre points en 2008 : comment garantir un emploi aux seniors ? comment garantir le niveau des retraites ? comment assurer le financement du système ? comment améliorer l'équité et la gouvernance du système de retraite ?

Lire la suite…

Le RSA, entre incitation et redistribution

24/09/2009

La loi "TEPA" de 2007 prévoit l'expérimentation d'un revenu de solidarité active (RSA) permettant de cumuler minima sociaux et revenus d'activité. Entre redistribution et incitation, cet instrument vise à lutter contre la pauvreté laborieuse et les trappes à inactivité, conséquence d'un écart trop faible entre les revenus de transfert et les revenus d'activité. Cet article analyse les atouts et limites du RSA relativement au RMI et à la PPE. Au-delà, il se demande quelle norme d'emploi (travail à temps plein ou à temps partiel, mono ou bi-activité) privilégier pour le système socio-fiscal encadrant les bas revenus.

Lire la suite…

Le paquet fiscal : un premier bilan

24/09/2009

La loi TEPA ou "paquet fiscal" de 2007 vise à réduire la pression fiscale dans le but de relancer la croissance. Les principaux dispositifs votés sont la défiscalisation des heures supplémentaires, le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt pour l'acquisition de la résidence principale, le bouclier fiscal (50% des revenus en 2008), la réforme de l'ISF et des successions. Cet article dresse un premier bilan du paquet fiscal en étudiant l'impact macroéconomique des deux premières mesures et leurs principaux bénéficiaires. Il se demande si le supplément de croissance et éventuellement d'emplois permis par ces mesures permettra de les financer.

Lire la suite…

Caractéristiques distributives de la fiscalité environnementale

22/09/2009

L'un des problèmes de politique économique les plus débattus actuellement est celui du choix de l'instrument économique le plus adapté à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. La mise en place au niveau européen d'un marché de permis d'émission négociables a suscité de nombreuses critiques, l'une des principales étant la réussite des pressions exercées par les grandes entreprises des secteurs concernés (production d'énergie, automobile, cimentiers, etc.) sur la quantité de quotas attribués. Cette défaillance du marché donne de nouveaux arguments aux défenseurs de la taxe environnementale.

Lire la suite…

Energie et croissance

22/09/2009

Energie et croissance sont deux termes très positifs. Disposer de sources d'énergie est un objectif tout aussi souhaitable que croître et devenir riche. Mais ces deux variables sont-elles liées, corrélées positivement ? On est tenté de répondre positivement à cette question. En effet, si quelqu'un entrait par hasard en possession d'un champ pétrolifère ou d'une centrale électrique solaire, sa richesse personnelle augmenterait sans doute. Mais l'évaluation de cette question est en fait beaucoup plus complexe. En économie, ce qui semble évident n'est pas toujours correct.

Lire la suite…

Croissance économique, environnement et bien-être

22/09/2009

Cet article traite de la relation complexe entre la croissance économique et la qualité de l'environnement. Pour l'aborder d'un point de vue théorique, il est nécessaire de combiner les théories récentes de la croissance avec les enseignements de l'économie publique, car le changement climatique est à la fois un problème de croissance, d'innovation, et un problème de coordination entre pays. Le lien entre croissance et environnement relève autant d'un problème redistributif (entre pays, individus ou générations) que d'un problème technologique, d'une défaillance du marché ou d'une question malthusienne.

Lire la suite…

Monétarisation du non-marchand : quelle place dans la définition et la mise en oeuvre des politiques de l'environnement ?

22/09/2009

Le chercheur Olivier Beaumais fait un état des lieux des discutions sur l'élaboration d'une méthode de monétarisation du non-marchand. Il propose ainsi une réflexion méthodologique et épistémologique sur le sujet, avant d'ouvrir sur ses perspectives d'utilisation...

Lire la suite…

Découplage et croissance verte

22/09/2009

L'examen général des relances vertes conduit à considérer deux dimensions bien distinctes : une accélération de dépenses déjà étudiées, qui est bien logique dans une perspective d'effectivité keynésienne, même si leur efficacité micro-économique apparaît souvent très hétérogène en termes de coût à la tonne de carbone évitée ; l'affirmation de la nécessité de «découpler» progressivement, selon le terme employé par les praticiens de l'environnement, la croissance, des pressions qu'elle exerce sur les ressources naturelles. Ces derniers distinguent par ailleurs entre un découplage relatif, suivant lequel la croissance des pressions sur l'environnement deviendrait moins rapide que celle de l'économie, et un découplage absolu, où ces pressions diminuent et les stocks de ressources naturelles se reconstituent. Les débats correspondants recoupent ceux des économistes sur les critères de soutenabilité ; ou ceux sur les courbes de Kuznets environnementales. Cependant cette notion de découplage, comme le contenu concret du terme «croissance verte» demeurent souvent vagues. L'examen des scénarios de prospective récents ayant intégré les contraintes à anticiper sur les ressources naturelles (I) constitue une première approche pour en améliorer la compréhension, en permettant notamment d'en identifier les conditions de réalisation (II).

Lire la suite…

Pour une croissance verte... et sociale

21/09/2009

Cet article introduit un ensemble de contributions consacrées à la croissance verte et propose une réflexion critique sur la notion de croissance verte. Trois points sont développés : la nécessité d'inscrire la question de la croissance verte dans la perspective plus large du développement durable ; les problèmes d'arbitrages se posant entre le court/moyen terme et le long terme et les désaccords existant entre les économistes sur la substituabilité entre les différents types de capitaux et les contraintes de durabilité ; l'anticipation et la gestion des conséquences sociales de la transition vers une croissance durable à long terme.

Lire la suite…

La croissance verte est-elle la solution ?

21/09/2009

Notre monde est en crise. Crise économique, déclenchée par les subprimes, crise sociale, conséquence de la précédente mais aussi plus profondément de l'accroissement des inégalités de toutes natures dans les vingt dernières années et d'une perte de confiance dans l'avenir, crise écologique enfin, dont le réchauffement climatique n'est que l'une des manifestations les plus médiatisées. Après deux cent ans d'un développement industriel qui semblait avoir affranchi l'humanité des multiples contraintes liées à son environnement naturel, nous sommes en train de redécouvrir que ces limites ne pourront pas être repoussées indéfiniment et que nous sommes en train de vivre ce qu'André Lebeau (2008) nomme l'enfermement planétaire. Devant ce constat, assez largement partagé, il devient urgent de trouver des solutions, et parmi toutes celles qui nous sont proposées, la croissance verte semble recueillir la majorité des suffrages. Il est donc important d'en examiner de plus près le contenu, d'en cerner les principales limites, et de s'interroger sur les raisons de son succès et sur ses chances de réussite.

Lire la suite…

Réflexions sur la croissance verte

21/09/2009

Ce dossier reprend la rubrique "Débats et opinions" de La lettre de l'Association Française de Sciences Economiques (AFSE) d'août 2009, consacrée à la "croissance verte". En plus de l'introduction intitulée "Pour une croissance verte... et sociale", il comporte six contributions portant sur la notion de croissance verte, les liens entre croissance économique et préservation de l'environnement, la transition énergétique, la monétarisation du non-marchand et la fiscalité environnementale.

Lire la suite…

"Grenelle de l'environnement" : vers une nouvelle fiscalité écologique ?

19/09/2009

Pour les deux auteurs de cet article, Eloi Laurent et Jacques Le Cacheux, "le choix français du nucléaire ne doit donc pas être un trompe l'œil, masquant des évolutions préoccupantes en matière de transport, de logement, d'industrie, voire de traitement des déchets et d'agriculture". Le Grenelle de l'environnement serait donc l'occasion selon eux de rouvrir la question d'une fiscalité écologique qui tiendrait mieux compte des externalités négatives liées à l'activité économique humaine. Évoquant la nécessité d'une meilleure information des consommateurs et d'une plus grande transparence du bilan carbonique des producteurs, les deux auteurs développent une réflexion sur le prix.

Lire la suite…

Intervention de Roger Guesnerie aux assises des SES

17/07/2009

Ce texte reprend une intervention faite lors d’une journée d’études de l'APSES. Roger Guesnerie recense cinq difficultés auxquelles est confronté un enseignement de SES au lycée, abstraction faite des difficultés pédagogiques. Il se situe volontairement en amont de la discussion du contenu des programmes.

Lire la suite…

Agnès Van Zanten et les stratégies des acteurs du système éducatif

25/06/2009

De plus en plus de familles sont aujourd'hui attentives au choix des établissements scolaires que fréquenteront leurs enfants, y compris dans des systèmes éducatifs comme le système français dans lequel existe une contrainte formelle forte, la carte scolaire, visant à limiter ces choix dans le secteur public. Autour de cette thématique, on observe une inflation des discours politiques et médiatiques, mais peu de recherches dans le contexte français. En prenant appui sur une enquête par entretiens auprès de plus de 160 familles, majoritairement des classes moyennes intermédiaires et supérieures, cette communication s'intéresse aux déterminants des choix parentaux et aux médiations qui influent sur leur contenu et sur leur mise en œuvre.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Présentation de Philippe Cibois, président de l'Association Française de Sociologie

03/06/2009

Cette intervention de Philippe Cibois fait le point sur la pratique actuelle de la sociologie aujourd'hui et souligne son décalage avec l'approche de la sociologie dans les programmes d'enseignement des sciences économiques et sociales au lycée. Selon lui, les objets étudiés dans ces programmes, trop centrés sur la structure sociale, ne sont plus au cœur de la recherche sociologique actuelle. L'initiation à la sociologie doit être d'abord une initiation à la démarche d'observation du réel social qui est celle des sociologues. Mettre en élèves en situation de découverte, afin de comprendre la réflexion sociologique, nécessite un élargissement des objets étudiés.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Traduire et analyser des textes économiques importants, c'est l'objectif de la collection dirigée par Ludovic Frobert

29/05/2009

Cette page présente la collection "Feuillets économie politique moderne", dirigée par Ludivic Frobert, et permet de télécharger des extraits de quatre ouvrages de la collection. Cette ressource permet d'aborder : l'analyse critique du discours des économistes faite par Deirdre N. McCloskey, l'institutionnalisme de Gunnar Myrdal, la contribution de Murray N.Rothbard aux querelles internes au libéralisme au XXe siècle, et la remise en question des rapports de subordination dans l'entreprise par Stephen Marglin.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Les fondements théoriques du concept de capital humain

11/05/2009

L'objectif de ce dossier est de reprendre les enjeux théoriques de la notion de capital humain en revenant sur les différents apports des économistes qui se sont intéressés à ce concept depuis une cinquantaine d'années. Il s'agira aussi de présenter les prolongements les plus significatifs de la théorie du capital humain.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Becker est convaincu qu'il est possible d'évaluer les déterminants économiques qui influencent, même de façon minime, l'ensemble des comportements humains. Il cherche en effet à déceler la part de rationalité économique qui pèse sur les aspects les plus divers et parfois les plus intimes de la vie quotidienne (le mariage, le divorce, l'adultère, la fécondité, le suicide, la discrimination raciale). Son analyse des processus de choix s'inscrit dans la pensée néo-classique qui présente selon lui les meilleurs outils d'analyse des relations sociales.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

T.W.Schultz obtient en 1979 le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel pour son « travail pionnier en économie du développement ».

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les fondements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Les théories de la croissance ont pendant longtemps méconnu le capital humain. Ainsi, pour les néoclassiques, la contribution du facteur travail à la production de richesse reste exclusivement quantitative. La fonction de production de Cobb-Douglas illustre cette approche en soulignant que les facteurs travail et capital ont une élasticité de substitution égale à 1.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Bibliographie de la partie 2.

11/05/2009

Cette page présente une sélection d'ouvrages et d'articles sur le thème du capital humain

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les prolongements de la théorie du capital humain

11/05/2009

Le caractère « auto-entretenu » de la croissance, dans la théorie de la croissance endogène, est possible notamment grâce à l'outil du capital humain qui permet de considérer le progrès technique comme endogène. En effet, le progrès technique et l'innovation (mesurés par la productivité globale des facteurs) sont le fait des chercheurs ou ingénieurs, qui sont eux-mêmes le fruit d'un investissement en capital humain.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les prolongements de la théorie du capital humain

11/05/2009

La théorie du capital humain est dans la stricte ligne de l'école néoclassique puisqu'elle retient l'idée d'un arbitrage rationnel des individus en situation d'information parfaite. Elle considère aussi que sans éducation, la force de travail est indifférenciée ; à l'équilibre, le salaire est égal à la productivité marginale. Cette théorie améliore considérablement l'analyse économique de la répartition, en montrant que les différences de revenu sont en partie motivées par la formation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

L'incitation à participer au marché du travail (ainsi que la probabilité d'avoir un emploi) semble dépendre de la quantité d'éducation et de formation que les individus reçoivent au long de leur vie professionnelle. D'une part, cela implique que le travail semble « rémunérateur » (et les emplois faciles à trouver) pour les individus qui ont constamment bénéficié d'éducation et de formation. D'autre part, en recourant à l'éducation et à la formation continue, les travailleurs semblent réduire le risque d'obsolescence de leur capital humain. Qu'en est-il réellement ?

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

Le rendement de la formation peut différer selon le niveau de celle-ci et le domaine auquel elle se rapporte, certains programmes engendrant un accroissement beaucoup plus fort du salaire que d'autres à un niveau donné. Il peut aussi varier en fonction de caractéristiques individuelles telles que l'âge, le sexe et la situation socioéconomique ou au regard de l'emploi. C'est un enjeu pour les pouvoirs publics qui mesurent l'importance de mieux informer les citoyens en développant une meilleure évaluation du rendement de l'éducation et de la formation des adultes.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les enjeux économiques de la formation des actifs.

28/04/2009

Afin de surmonter les obstacles à l'accès à la formation continue tels que le manque d'intérêt ou le manque de temps, il parait important de favoriser la motivation des salariés en soulignant l'intérêt de s'engager dans une formation. Parmi les avantages économiques que celle-ci peut leur procurer, on retient en particulier le possible accroissement du niveau des salaires, l'adaptation à l'emploi et bien sûr l'amélioration de la productivité du travail. Nous verrons en conclusion de cette partie que la formation peut également engendrer des avantages non économiques, comme une plus grande estime de soi et un renforcement des échanges sociaux.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Valoriser le capital humain par la formation tout au long de la vie : des principes à la réalité

28/04/2009

L'éducation et la formation tout au long de la vie reposent sur trois principes qui doivent guider l'amélioration des systèmes nationaux d'éducation et de formation. Le premier principe donne une place centrale à l'apprenant ; le second principe repose sur l'importance accordée à l'égalité des chances. Le dernier principe enfin, s'appuie sur la pertinence et la qualité de l'offre de formation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Valoriser le capital humain par la formation tout au long de la vie : des principes à la réalité

28/04/2009

Malgré des retombées positives évidentes, la participation à la formation pour adultes reste inégale, donnant notamment une place privilégiée aux personnes ayant un niveau d'instruction élevé, aux jeunes adultes et aux salariés des grandes entreprises. Par ailleurs de nombreux actifs n'éprouvent pas le besoin d'améliorer leur niveau de qualification ou sont contraints dans leur volonté de se former par divers obstacles. Des rapports de l'OCDE et des données sur la France viennent éclairer ces constats.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Le nombre de titulaires d'un diplôme scientifique (ingénierie, production et construction, sciences de la vie, sciences physiques et agronomie et, enfin, mathématiques et informatique) par 100 000 actifs occupés âgés de 25 à 34 ans permet d'évaluer sous un autre angle le taux récent de production de compétences de haut niveau dans les différents systèmes d'éducation.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les taux d'emploi augmentent avec le niveau de formation. Ce phénomène s'explique essentiellement par le fait que les individus plus instruits, qui ont investi davantage dans le capital humain, cherchent par la suite à valoriser leur investissement.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les écarts de revenus du travail constituent un élément fondamental pour inciter des individus à investir dans la poursuite de leurs études. L'avantage financier que procure un niveau de formation supérieur se mesure par les revenus du travail annuels moyens entre les diplômés de l'enseignement supérieur et les diplômés de l'enseignement secondaire.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

L'OCDE calcule un indicateur des taux de rendements privés et publics pour 19 pays membres de l'OCDE. Cet indicateur analyse le taux de rendement de l'éducation sous deux angles : le taux de rendement privé, calculé sur la seule base des coûts et bénéfices des individus, et le taux de rendement public, calculé sur la base du gain en recettes fiscales et en cotisations sociales ainsi que du coût du financement de l'éducation à charge des pouvoirs publics.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les avantages économiques de l'accroissement du niveau d'éducation.

27/04/2009

Les perspectives d'emploi des individus dépendent à la fois de la demande sur le marché du travail et de l'offre de main-d'œuvre aux différents niveaux de qualification. Les taux de chômage sont donc révélateurs du degré d'adéquation entre la production de compétences dans les systèmes d'éducation et la demande de compétences sur le marché du travail. Les individus moins qualifiés sont particulièrement exposés au risque de marginalisation économique, car ils sont plus susceptibles d'être inactifs et ont aussi moins de chances de trouver un emploi, même s'ils en cherchent activement un.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

Les ménages peuvent bénéficier d'un certain nombre d'aides pour financer les études de leurs enfants. Le débat reste largement ouvert pour savoir si les prêts contribuent à accroitre l'efficience de l'investissement financier dans l'éducation puisqu'ils permettent de reporter une partie des coûts de l'éducation sur les bénéficiaire de l'investissement ou si au contraire ils ont un effet dissuasif pour les étudiants de conditions modeste qui risquent alors de ne pas poursuivre leurs études. Les arbitrages faits dans les différents pays sont très variables et répondent en partie au niveau plus ou moins élevé des frais de scolarité dans le supérieur.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

Depuis quelques années, les responsables de la politique de l'éducation portent une grande attention à la relation entre les moyens mobilisés en faveur de l'éducation et les résultats obtenus. L'objectif des gouvernements est d'accroître la scolarisation et d'améliorer l'enseignement dans toute la population. Toutefois, dans un contexte d'austérité budgétaire les pouvoirs publics cherchent à financer les postes de dépenses les plus appropriés pour parvenir aux résultats escomptés et ce, de la manière la plus efficiente possible. Dans une perspective internationale, il est utile d'identifier non seulement les systèmes d'éducation qui ont les meilleurs résultats en termes de qualité et d'égalité des chances, mais aussi ceux dont les résultats sont les plus remarquables compte tenu de leurs moyens. Cette efficacité se mesure notamment par les performances des élèves au test PISA.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Une amélioration générale du niveau d'éducation de la population dans les pays de l'OCDE.

27/04/2009

En moyenne, dans les pays de l'OCDE, moins d'un tiers des adultes (31 %) ne sont pas allés au-delà de leurs études primaires ou du premier cycle de l'enseignement secondaire, 42 % d'entre eux ont terminé leurs études secondaires et un quart d'entre eux (27 %), leurs études supérieures.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
C) L'efficacité des investissements dans le système éducatif en question

27/04/2009

La demande d'un enseignement de grande qualité se traduit par un accroissement des dépenses publiques d'éducation mais entraîne en même temps une lourde charge aux contribuables. En conséquence, la question de savoir si le rendement de l'éducation est à la hauteur des coûts engagés occupe désormais une place prépondérante dans le débat public. Bien qu'il soit difficile de déterminer le volume optimal de ressources nécessaires pour préparer chaque individu à vivre et à travailler dans les sociétés modernes, des comparaisons internationales sur les dépenses unitaires d'éducation peuvent servir de point de départ pour évaluer l'efficacité des différents modèles d'enseignement.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

« Jusqu'au début des années 90, à l'Ouest (République Fédérale d'Allemagne), les places dans les installations publiques ou financées par le public disponibles pour les enfants de moins de 3 ans ne représentaient que 2%, auxquels s'ajoutaient 2% de places dans un accueil familial de jour - contre un nombre indéterminé de structures privées. » Ce constat du Rapport de base sur l'Allemagne offre un aperçu de la situation générale dans la plupart des pays. Ainsi, par comparaison avec le nombre de services publics destinés aux 3-6 ans, les services destinés aux moins de 3 ans n'ont pas fait l'objet de la même attention des pouvoirs publics.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance.

23/04/2009

Les pays sont incités à investir dans les services d'éducation des jeunes enfants pour limiter les difficultés rencontrées par les enfants de familles pauvres ou immigrés. Les services d'accueil de ces enfants favoriseraient en effet l'acquisition de la langue et des normes sociales, réduisant ainsi la probabilité de l'échec scolaire.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance.

23/04/2009

L'entrée massive des femmes sur le marché du travail depuis les années 70 a permis d'accroitre le taux d'activité et par suite de maintenir le niveau de la croissance dans des pays industrialisés qui sont de plus en tournés vers une économie du savoir et de services. La participation des femmes à l'activité économique est d'autant plus nécessaire que leur niveau d'éducation est relativement supérieur et leur niveau de rémunération inférieur aux hommes.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
A) Les principaux objectifs de l'investissement dans l'aide et l'éducation à la petite enfance

23/04/2009

L'Éducation et l'Accueil des Jeunes Enfants (EAJE) semblent clairement contribuer au bien-être des populations en améliorant le niveau de santé globale des enfants et en stimulant leur réussite scolaire. Ces éléments sont ensuite favorables à la productivité de la main d'œuvre.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

Deux modalités sont retenues par les pays de l'OCDE pour proposer des services d'aide et d'accueil à la petite enfance. La première suppose un accès universel qui induit que tous les parents peuvent bénéficier d'un accueil de leur enfant dès lors qu'ils le souhaitent. La seconde est caractérisée par le fait que les financements publics ciblent spécifiquement certains groupes d'enfants, les aides étant alors moins fortes pour la majorité des familles.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
B) Les moyens de favoriser l'accumulation de capital humain dès la petite enfance

23/04/2009

La coordination entre les systèmes d'éducation préscolaire et l'école primaire semble fondamentale pour assurer une continuité dans les apprentissages des enfants. Les stratégies des pays en la matière sont variées mais on peut retenir globalement deux approches : une approche dite pré-primaire de l'éducation préscolaire et une approche héritée de la tradition de la pédagogie sociale. Ainsi, la France et les pays anglophones ont adopté une démarche de préparation à l'école, centrée sur l'acquisition d'un éventail de connaissances, de compétences et de dispositions dont le développement devrait se poursuivre au primaire. A l'inverse, les pays héritiers de la tradition de la pédagogie sociale (pays nordiques et d'Europe centrale), l'éducation pré-scolaire est perçue comme un lieu de préparation à la vie et l'étape fondatrice de l'accumulation de capital humain tout au long de la vie.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Le capital humain : de l'analyse théorique à l'action publique

23/04/2009

La deuxième partie du dossier consacré au capital humain traite des enjeux de l'accès à l'éducation et des politiques d'éducation et de formation. Elle aborde successivement les trois étapes qui jalonnent le parcours éducatif et professionnel des individus. L'accumulation du capital humain débute dès la naissance, se poursuit tout au long de la scolarité jusqu'aux études universitaires, et peut se renforcer pendant la vie professionnelle.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
5 questions à Claire Lamine sur la figure de "l'intermittent du bio"

21/04/2009

Claire Lamine répond à 5 questions à propos des trajectoires de mangeurs bio et plus particulièrement les logiques suivies par ceux que l'auteure appelle "les intermittents du bio". L'occasion d'aborder les impacts comportementaux liés à l'incertitude sanitaire, aux filières de productions, et d'appréhender les changements d'habitudes culinaires sous un angle sociologique.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'augmentation collective de la conscience et de la réflexivité sur le monde social comme impératif démocratique

06/04/2009

Un texte de Bernard LAHIRE, Professeur de sociologie à l'Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, Lyon

Lire la suite…

Éloi Laurent et la nouvelle écologie politique

31/03/2009

La réflexion d'Éloi Laurent lors de la conférence, a porté sur les modalités de l'engagement européen pour l'environnement et sur la capacité de l'Europe à maintenir ce qu'il nomme son «avantage comparatif écologique». Selon lui, l'Europe s'est aujourd'hui engagée dans la lutte contre le changement climatique selon trois modalités : la «solution réglementaire», la «solution coasienne», la «solution pigouvienne».

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La sociologie du sport autour de Jacques Defrance

10/03/2009

Dans l'entretien qu'il nous a accordé et dont nous vous proposons un enregistrement audio, Jacques Defrance revient sur son propre parcours de chercheur, sur la genèse de la sociologie du sport, l'objectif de son "Repères", ainsi que sur des partis pris de recherche comme la proximité longtemps déniée entre les sports et les autres pratiques étiquetées comme «culturelles», sur le programme bourdieusien en matière de sports, ses apports et ses limites, sur la notion problématique de «capital sportif» et les études d'«habitus», et enfin sur un processus qu'il s'est appliqué à démontré : l'autonomisation croissante de l'espace sportif ces dernières décennies, en même temps que son encadrement de plus en plus étroit par l'Etat et le marché.

Lire la suite…

Pierre Rosanvallon : "Réinventer la démocratie"

09/02/2009

Ce dossier a pour objet de présenter la réflexion de Pierre Rosanvallon sur les évolutions de la légitimité en démocratie et de l'approche du pouvoir et du contre-pouvoir. Plusieurs ressources sont proposées : la vidéo d'une discussion entre Pierre Rosanvallon, Jean-Claude Monod et Loïc Blondiaux autour de son ouvrage "La légitimité démocratique, les théories de l'intérêt général", ainsi qu'une présentation de cette publication et d'un autre ouvrage de P. Rosanvallon "La contre-démocratie".

Lire la suite…

La question urbaine autour de Jacques Donzelot

21/01/2009

Jacques Donzelot est un sociologue spécialiste des questions urbaines et de la politique de la ville. Son dernier ouvrage « Quand la ville se défait » présente une analyse des causes ayant conduit à la relégation des plus démunis dans les « cités », mais interroge surtout les raisons de l'échec de la politique de la ville qui n'est pas parvenue à transformer cette situation. L'auteur propose de s'inspirer des politiques de la ville favorisant la mobilité sociale de tous dans la ville plutôt que la mixité sur place. Il préconise non plus une politique « de » la ville mais une politique « pour » la ville.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
La situation économique et sociale de la France

08/01/2009

Il existe de nombreuses publications qui permettent d'avoir un éclairage sur les faits économiques et sociaux. Nous vous proposons de mettre en avant les travaux de trois institutions qui publient régulièrement des articles de référence disponibles en ligne : le Conseil Economique et Social, l'INSEE et l'OCDE.

Lire la suite…

2009 - Introduction

01/01/2009

Texte d'introduction et de présentation du Repères "L'économie française", édition 2009, par Éric Heyer.

Lire la suite…

Journées de l'économie 2008

29/12/2008

La Fondation Scientifique de Lyon a organisé à Lyon les 20, 21 et 22 novembre 2008, les premières Journées de l'Economie. Nous nous efforçons à travers ce dossier de vous proposer un ensemble de ressources vidéos et de documents pour vous permettre de retracer l'essentiel du contenu des ces Journées.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
L'économie du sport autour de Wladimir Andreff

15/12/2008

Ce dossier présente les principales questions étudiées en économie du sport, à savoir : la macroéconomie et la comptabilité du sport, la demande de sport, les coûts et avantages des évènements sportifs, la théorie économique des sports professionnels, l'économie des dérives du sport. Ce dossier donne également accès à quelques contributions de Wladimir Andreff dans ce domaine.

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Discriminations et politiques antidiscriminatoires

25/11/2008

Ce dossier organisé avec l'aide d'Éric Cédiey porte sur les discriminations et les politiques antidiscriminatoires. Après un éclairage sur le concept de discrimination et sur les différentes catégories mobilisées pour parler des discriminations de type racial, il s'intéresse au droit communautaire européen antidiscrimination et à ses implications pour le droit français. La question des discriminations dans l'emploi, à l'école et dans l'accès au logement est également analysée. Pour finir, quelques outils et démarches spécifiques des politiques antidiscriminatoires sont présentés : testing, positive action, statistiques...

Lire la suite…

vignette-defaut.jpg
Entretien avec Jacques Donzelot

30/10/2008

Transcription de l'entretien avec le sociologue de l'urbain Jacques Donzelot, sur les questions de politique de la ville. Onze questions pour aborder les problématiques liées aux banlieues, la relégation et la tripartition urbaine, l'exclusion spatiale liée au chômage, les contradictions associées au logement social, etc.

Lire la suite…