Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Enseigner / Programmes Lycée / Les thèmes du programme de SES en première (rentrée 2019)

Les thèmes du programme de SES en première (rentrée 2019)

Publié le 13/06/2019
Thèmes au programme de l'enseignement de spécialité de Sciences économiques et sociales de première générale, applicable à la rentrée 2019. Une sélection de ressources pour chacun des thèmes est proposée.

Programme d'enseignement de spécialité de sciences économiques et sociales de première de la voie générale (arrêté du 17 janvier 2019, publié dans le BO spécial n°1 du 22 janvier 2019).

Science économique

Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

Questionnement : Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir que le marché est une institution et savoir distinguer les marchés selon leur degré de concurrence (de la concurrence parfaite au monopole).
  • Savoir interpréter des courbes d'offre et de demande ainsi que leurs pentes, et comprendre comment leur confrontation détermine l'équilibre sur un marché de type concurrentiel où les agents sont preneurs de prix.
  • Savoir illustrer et interpréter les déplacements des courbes et sur les courbes, par différents exemples chiffrés, notamment celui de la mise en oeuvre d'une taxe forfaitaire.
  • Savoir déduire la courbe d'offre de la maximisation du profit par le producteur et comprendre qu'en situation de coût marginal croissant, le producteur produit la quantité qui permet d'égaliser le coût marginal et le prix ; savoir l'illustrer par des exemples.
  • Comprendre les notions de surplus du producteur et du consommateur.
  • Comprendre la notion de gains à l'échange et savoir que la somme des surplus est maximisée à l'équilibre.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Les rouages de la concurrence

La microéconomie en pratique

Atelier enseignant Jéco: Le fonctionnement des marchés

Le marché de l'immobilier français

II - Comment ça marche l'économie ? (Exposition "L'économie : krach, boom, mue ?" : Le fonctionnement des marchés)

L'économie de marché

Les marchés agroalimentaires sont-ils des "marchés spéciaux" ?

Voir aussi le feuilleton HPE : Vers le libre échange : Les grands thèmes (1. La "main invisible" du marché) et La révolution marginaliste : Les grands thèmes (3. Léon Walras et l'équilibre économique général)

Actualités :

Qui a bénéficié de la baisse de la TVA dans la restauration en 2009 ? IPP. Mai 2018

Régulation économique : quels secteurs réguler et comment ? CAE. Novembre 2017.

Comment fonctionne le marché du pétrole ? Natixis. Décembre 2016.

Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils ?

Questionnement : Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre, à l'aide d'exemples, les principales sources du pouvoir de marché (nombre limité d'offreurs, ententes et barrières à l'entrée).
  • Comprendre que le monopole est faiseur de prix et être capable de donner des exemples de monopoles (monopole naturel, institutionnel et d'innovation).
  • Comprendre, à l'aide de représentations graphiques et/ou d'un exemple chiffré, que l'équilibre du monopole n'est pas efficace.
  • Comprendre ce qu'est un oligopole et, à l'aide du dilemme du prisonnier, pourquoi les firmes en oligopole ont intérêt à former des ententes.
  • Comprendre que la politique de la concurrence, en régulant les fusions-acquisitions et en luttant contre les ententes illicites et les abus de position dominante, augmente le surplus du consommateur.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Les rouages de la concurrence

Taxis, VTC : à qui profite la rente ?

Atelier enseignant Jéco: Le fonctionnement des marchés

Actualités :

Concurrence et commerce : quelles politiques pour l'Europe ? CAE. Mai 2019.

Quelle politique de la concurrence face à l'essor de l'économie numérique ? Banque de France. Avril 2019.

La concentration croissante des entreprises et le retour des rentes d'oligopole aux États-Unis. Natixis. Janvier 2019.

Les monopoles : un danger pour les États-Unis ? Banque de France. Février 2018.

The winner takes all. Natixis. Janvier 2018.

Nature et causes de la richesse du whisky écossais. The Conversation. Décembre 2017.

Profits ou rentes ? Natixis. Octobre 2017.

Quelles sont les principales défaillances du marché ?

Questionnement : Quelles sont les principales défaillances du marché ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre que le marché est défaillant en présence d'externalités et être capable de l'illustrer par un exemple (notamment celui de la pollution).
  • Comprendre que le marché est défaillant en présence de biens communs et de biens collectifs, et être capable de l'illustrer par des exemples.
  • Connaître les deux principales formes d'information asymétrique, la sélection adverse et l'aléa moral, et être capable de les illustrer par des exemples (notamment celui des voitures d'occasion pour la sélection adverse et de l'assurance pour l'aléa moral).
  • Comprendre que la sélection adverse peut mener à l'absence d'équilibre.
  • Être capable d'illustrer l'intervention des pouvoirs publics face à ces différentes défaillances.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Le rôle de l'État dans la croissance de long terme (Partie 1 sur les défaillances du marché et les instruments pour les corriger)

L'économie collaborative, une voie originale entre l'État et le marché ?

Le Développement durable : où en est-on ?

Atelier enseignants Jéco: externalités et outils des politiques environnementales

Economie publique : une tradition française oubliée ? (Voir notamment la partie 3 "L'État ou le marché ?" et la partie 4 sur "Les champs de l'intervention publique") 

Quelle politique du logement pour 2015 ?

Atelier enseignant Jéco: Le fonctionnement des marchés

Le concept d'externalités et son traitement théorique par la science économique

Actualités :

Vélos partagés : sélection naturelle ou tragédie des biens communs ? The Conversation. Mars 2018.

Prix du carbone : les pistes pour l'après COP21. CEPII. Novembre 2015.

Comment les agents économiques se financent-ils ?

Questionnement : Comment les agents économiques se financent-ils ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre que le financement consiste à couvrir des besoins de financement par des capacités de financement.
  • Comprendre que le taux d'intérêt – à la fois la rémunération du prêteur et le coût du crédit pour l'emprunteur – est le prix sur le marché des fonds prêtables.
  • Savoir que le revenu disponible des ménages se répartit entre consommation et épargne et qu'ils peuvent dégager des besoins ou des capacités de financement.
  • Savoir ce qu'est l'excédent brut d'exploitation et comprendre que les entreprises se financent par autofinancement et financement externe (emprunts bancaires et recours au marché financier, en particulier actions et obligations).
  • Savoir que le solde budgétaire résulte de la différence entre les recettes (fiscales et non fiscales) et les dépenses de l'État ; comprendre que le déficit budgétaire est financé par l'emprunt et savoir qu'une politique de dépenses publiques peut avoir des effets contradictoires sur l'activité (relance de la demande/effet d'éviction).

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Les principaux indicateurs économiques et leur mesure (Que signifie le chiffre de la dette pour les économistes ?)

L'impact du durcissement des conditions financières sur la croissance depuis 2011

Graphiques L'Economie mondiale 2016 : Crédits et inégalités

5 questions à Thomas Grjebine sur le modèle européen de financement de l'économie

Actualités :

La dette publique pénalise-t-elle vraiment les générations futures ? Natixis. Juin 2019.

Les comptes des administrations publiques en 2018. Insee. Mai 2019.

La dette publique. Banque de France. Mars 2019.

Les recettes fiscales continuent de croître dans les pays de l'OCDE. OCDE. Décembre 2018.

Où est allée la hausse des profits des entreprises des pays de l'OCDE ? Natixis. Août 2018.

Le déficit de la protection sociale se réduit en France, dans un contexte de reprise économique en Europe. DREES. Juin 2018.

Des inégalités de niveau de vie plus marquées une fois les dépenses pré-engagées prises en compte. Drees. Mars 2018.

La double nature de la dette et son impact sur l'activité économique. OFCE. Janvier 2018.

Les inégalités, un moteur du crédit aux ménages. CEPII. Août 2017.

L'économie française 2017. Insee. Juillet 2017.

Quelle stratégie pour les dépenses publiques ? CAE. Juillet 2017.

Aux origines de la désintermédiation bancaire américaine. BNP Paribas. Janvier 2016.

Les TPE françaises et leur accès au financement. DGT. Décembre 2015.

Les difficultés de financement des PME. CAE. Décembre 2014. 

Qu'est-ce que la monnaie et comment est-elle créée ?

Questionnement : Qu'est-ce que la monnaie et comment est-elle créée ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Connaître les fonctions de la monnaie et les formes de la monnaie.
  • Comprendre comment le crédit bancaire contribue à la création monétaire, à partir du bilan simplifié d'une entreprise et de celui d'une banque.
  • Comprendre le rôle de la banque centrale dans le processus de création monétaire, en particulier à travers le pilotage du taux d'intérêt à court terme sur le marché monétaire, et comprendre les effets que ces interventions peuvent produire sur le niveau des prix et sur l'activité économique.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Le renouvellement de la politique monétaire (I) : quelle place pour la politique monétaire non conventionnelle dans le futur ?

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie ?

Actualités :

L'arrêt des achats nets d'actifs par la BCE ne met pas fin au quantitative easing. Banque de France. Décembre 2018.

Comprendre toutes les conséquences de la "fin de l'inflation" aux États-Unis. Natixis. Octobre 2018.

Politique monétaire : retour à la normale ? Société Générale. Avril 2018.

Le bitcoin est-il une monnaie ? OPEE. Décembre 2017.

Pourquoi l'inflation reste-t-elle si faible dans le monde ? DG Trésor. Octobre 2017.

Une inflation modérée depuis le passage à l'euro. Insee. Mai 2017.

Taux d'intérêt très bas: symptôme et opportunité. CAE. Décembre 2016.

Taux d'intérêt bas: la nouvelle norme ? Société Générale. Septembre 2015.

Les monnaies complémentaires, leur rôle, leurs atouts et leurs risques. Avril 2015. 

Sociologie et science politique

Comment la socialisation contribue-t-elle à expliquer les différences de comportement des individus ?

Questionnement : Comment la socialisation contribue-t-elle à expliquer les différences de comportement des individus ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre comment les individus expérimentent et intériorisent des façons d'agir, de penser et d'anticiper l'avenir qui sont socialement situées et qui sont à l'origine de différences de comportements, de préférences et d'aspirations.
  • Comprendre comment la diversité des configurations familiales modifie les conditions de la socialisation des enfants et des adolescents.
  • Comprendre qu'il existe des socialisations secondaires (professionnelle, conjugale, politique) à la suite de la socialisation primaire.
  • Comprendre que la pluralité des influences socialisatrices peut être à l'origine de trajectoires individuelles improbables.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier "Les socialisations"

Voir en particulier : Les perceptions enfantines de l'ordre social ; L'analyse des socialisations temporelles par Muriel DarmonCorps de filles, corps de garçons : une construction sociale ; La fabrique des footballeurs ; Christine Détrez : "Il était une fois le corps..." ; Quoi de neuf chez les filles ? Entre stéréotypes et libertésMuriel Darmon et le concept de socialisation

L'identité numérique entre secret, visibilité… et régulation

Entretien avec Christine Détrez autour de la notion de genre

Colloque Genre & Jeunesses : Le genre et les rapports sociaux de sexe dans les jeunesses de milieux populaires

Bernard Lahire : La transmission familiale de l'ordre inégal des choses

Entretien avec Christine Détrez et Pierre Mercklé autour de "L'enfance des loisirs"

Entretien avec Bernard Lahire : La fabrication sociale des individus

Un entretien avec Bernard Lahire sur la sociologie des pratiques culturelles

Actualités :

Quels prénoms les immigrés donnent-ils à leurs enfants en France ? INED. Avril 2019.

Les Français et les congés de maternité et paternité : opinion et recours. Drees. Janvier 2019.

Quel genre de vie ? Filles et garçons : inégalités, harcèlements, relations. Unicef. Novembre 2018.

Socialisation primaire au langage : le rôle des interactions langagières entre parents et enfants. DEPS. Septembre 2018

Regards sur la citoyenneté à l'école. IFÉ. Juin 2018.

Quel est le poids des transmissions familiales entre générations ? OFCE. Juin 2018.

Pratiques physiques ou sportives des femmes et des hommes. Insee. Novembre 2017.

La vie des femmes et des hommes en Europe. Insee et Eurostat. Octobre 2017. (Partie 3 : Manger, acheter, surfer, avoir une vie sociale)

L'articulation des temps parental et professionnel au sein des couples. Dares. Septembre 2017.

Mariages mixtes et maternité en France en 2015. Insee. Mars 2017. à voir

Les cultures juvéniles à l'ère de la globalisation. DEPS. Février 2017.

L'éducation des filles et des garçons : paradoxes et inégalités. IFÉ. Octobre 2016.

Les modes de vie des 15-24 ans. Drees. Avril 2015.

Comment se construisent et évoluent les liens sociaux ?

Questionnement : Comment se construisent et évoluent les liens sociaux ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre et pouvoir illustrer la diversité des liens qui relient les individus au sein de différents groupes sociaux (familles, groupes de pairs, univers professionnel, associations, réseaux).
  • Connaître les critères de construction des Professions et Catégories Socioprofessionnelles (PCS).
  • Comprendre et savoir illustrer le processus d'individualisation ainsi que l'évolution des formes de solidarité en connaissant la distinction classique entre solidarité «mécanique» et solidarité «organique».
  • Comprendre comment les nouvelles sociabilités numériques contribuent au lien social.
  • Comprendre comment différents facteurs (précarités, isolements, ségrégations, ruptures familiales) exposent les individus à l'affaiblissement ou à la rupture de liens sociaux.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Comment penser le lien social ?

La vie en réseau: une mise en pratique de la sociologie des dynamiques relationnelles

Le lien social : entretien avec Serge Paugam

Serge Paugam : comment penser le lien social et la solidarité ?

Les réseaux : un nouveau concept, une vieille histoire

La sociologie des réseaux sociaux

Quel impact de la crise sur la pauvreté ?

5 questions à Pascal Sanchez sur la sociologie et l'anthropologie des croyances collectives

Entretien avec Nicolas Duvoux : L'autonomie des assistés

Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle

Actualités :

Les mariages en 2017. Insee. Février 2019

Jeunes adultes : les tensions avec les parents sont souvent liées aux difficultés financières des jeunes. Insee. Décembre 2018.

Regards sur la citoyenneté à l'école. IFÉ. Juin 2018.

CDD, CDI : comment évoluent les embauches et les ruptures depuis 25 ans ? Dares. Juin 2018.

Le logement social diminue-t-il la ségrégation ? OFCE. Mai 2018.

Le chômage de longue durée des personnes d'origine étrangère a-t-il un impact sur leur sociabilité ? Dares. Mai 2018.

Le collaboratif, nouvel horizon utopique ? CRÉDOC. Avril 2018.

Depuis 2000, la part des 18-29 ans habitant chez leurs parents augmente à nouveau. Insee. Janvier 2018.

La vie des femmes et des hommes en Europe. Insee et Eurostat. Octobre 2017. (Partie 3 : Manger, acheter, surfer, avoir une vie sociale)

Comment recherche-t-on un emploi ? Insee. Juillet 2017.

Être né en France d'un parent immigré. Insee. Février 2017.

Panorama de la société. OCDE. Octobre 2016. (Risque d'exclusion sociale pour les jeunes sortis prématurément du système scolaire)

La vie sociale entravée des familles modestes. Crédoc. Septembre 2016.

Les Sans-Domicile. Insee. Septembre 2016. (Rupture des liens familiaux et sociaux et processus d'exclusion sociale)

Recul des divorces en France. Insee. Juin 2016.

La syndicalisation en France. DARES. Mai 2016.

Qu'en est-il de l'Etat social ? SorbonnEco. Avril 2016.

Panorama des associations en France. Insee. Mars 2016.

La France des invisibles. ONPES. Mars 2016.

Le rôle des sites de rencontre sur Internet dans la formation des couples. Ined. Février 2016.

Trente ans de vie associative. Insee. Janvier 2016.

Couples et familles. Insee. Décembre 2015.

Seniors et catégories modestes investissent les réseaux sociaux. Credoc. Décembre 2015.

Quel est le rôle économique des réseaux sociaux ? SorbonnEco. mai 2015.

Les modes de vie des 15-24 ans. Drees. Avril 2015.

Société collaborative: l'argent d'abord, le partage aussi. Credoc. Avril 2015.

Jeunesses 2.0: les pratiques relationnelles au coeur des médias sociaux. Ifé. Février 2012.

Quels sont les processus sociaux qui contribuent à la déviance ?

Questionnement : Quels sont les processus sociaux qui contribuent à la déviance ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre la distinction entre normes sociales et normes juridiques, et connaître la diversité des formes de contrôle social.
  • Comprendre que la déviance et/ou la désignation d'un acte comme déviant se définissent comme une transgression des normes et qu'elles revêtent des formes variées selon les sociétés et, en leur sein, selon les groupes sociaux.
  • Comprendre que la déviance peut s'analyser comme le produit de différents processus sociaux (étiquetage, stigmatisation, carrières déviantes).
  • Comprendre et illustrer la distinction entre déviance et délinquance.
  • Comprendre et illustrer les difficultés de mesure de la délinquance.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Sociologie de la déviance : des théories du passage à l'acte à la déviance comme processus

Colloque Genre et Jeunesses : Les déviances et délinquances juvéniles

Colloque Genre et Jeunesses : Le genre et les rapports sociaux de sexe dans les jeunesses de milieux populaires (normes de genre, contrôle social et transgression)

Colloque Genre et Jeunesses : "Paniques morales" autour des sexualités juvéniles

La sociologie de la radicalisation : entretien avec Farhad Khosrokhavar

Les filles de milieux populaires et l'école: de la docilité à la ruse

La sur-responsabilisation des filles dans "l'éducation à la sexualité"

Marwan Mohammed : la formation des bandes

La mesure des phénomènes de violence et de délinquance

L'évolution des délinquances et de leur prise en charge pénale

Sociologie de l'alimentation et de l'obésité autour de Jean-Pierre Poulain (Partie 1 "La sociologie de l'obésité", notamment la stigmatisation des obèses)

L'émeute de novembre 2005

Cinq questions à Fabien Jobard sur les discriminations dans les décisions judiciaires

Cinq questions à Baptiste Coulmont sur les Sex-Shops

La peine de mort permet-elle de sauver des vies humaines ?

Le Capital guerrier

Actualités :

Usages d'alcool, de tabac et de cannabis chez les adolescents du secondaire en 2018. OFDT. Juin 2019.

En France le nombre de naissance baisse mais la part des naissances hors mariage continue d'augmenter. Insee. Septembre 2018.

Les Femmes et le sentiment d'(in)sécurité. CEPREMAP. Juin 2018.

Les violences dans les espaces publics touchent surtout les jeunes femmes des grandes villes. Ined. Décembre 2017.

Le sentiment d'insécurité : dimensions et évolutions. CESDIP. Septembre 2017.

Les filles délinquantes, victimes et/ou coupables ? Cesdip. Novembre 2016.

Les contrôles d'identité et les jeunes Parisiens. Cesdip. Septembre 2016.

Les violences au sein du couple. Insee. Juin 2016.

L'impact des médias sur les décisions de justice. IPP. Janvier 2016.

Comment se forme et s'exprime l'opinion publique ?

Questionnement : Comment se forme et s'exprime l'opinion publique ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre que l'émergence de l'opinion publique est indissociable de l'avènement de la démocratie : d'abord monopole des catégories «éclairées», l'opinion publique est désormais entendue comme celle du plus grand nombre.
  • Comprendre les principes et les techniques des sondages, et les débats relatifs à leur interprétation de l'opinion publique.
  • Comprendre comment le recours fréquent aux sondages d'opinion contribue à forger l'opinion publique et modifie l'exercice de la démocratie (démocratie d'opinion) et de la vie politique (contrôle des gouvernants, participation électorale, communication politique).

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Connaître et mesurer l'opinion publique : utilité et limites des sondages

L'opinion publique : histoire, mesure et effets de réalité

Bande dessinée et sociologie : autour de la collection Sociorama (Sociologie des médias avec La banlieue du 20 heures)

Actualités :

Les attentats du 13 novembre 2015, un marqueur de la mémoire collective. Crédoc. Novembre 2018.

La mondialisation dans l'opinion des électeurs et la recomposition politique. Cevipof. Juin 2017.

Elections présidentielles : médias et attitudes politiques. Cevipof. Mai 2017.

Voter : une affaire individuelle ou collective ?

Questionnement : Voter : une affaire individuelle ou collective ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Être capable d'interpréter des taux d'inscription sur les listes électorales, des taux de participation et d'abstention aux élections.
  • Comprendre que la participation électorale est liée à divers facteurs inégalement partagés au sein de la population (degré d'intégration sociale, intérêt pour la politique, sentiment de compétence politique) et de variables contextuelles (perception des enjeux de l'élection, types d'élection).
  • Comprendre que le vote est à la fois un acte individuel (expression de préférences en fonction d'un contexte et d'une offre électorale) et un acte collectif (expression d'appartenances sociales).
  • Comprendre que la volatilité électorale revêt des formes variées (intermittence du vote, changement des préférences électorales) et qu'elle peut refléter un affaiblissement ou une recomposition du poids de certaines variables sociales, un déclin de l'identification politique (clivage gauche/droite notamment) et un renforcement du poids des variables contextuelles.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Les classes populaires périurbaines et le vote FN

La démocratie participative : entretien avec Loïc Blondiaux

Entretien avec Camille Peugny : Le nouveau visage des classes sociales (la participation électorale des ouvriers et des employés)

Les comportements électoraux

L'abstention électorale: entre scepticisme et indifférence

Actualités :

Les résultats des élections au Parlement européen. Mai 2019.

Le vote expressif et ses conséquences. IPP. Mai 2019.

Droites extrêmes : la conversion à l'Europe ! Fondation R. Schuman. Mai 2019.

Inscriptions sur les listes électorales en 2019. Insee. Mai 2019.

Inscriptions électorales de 2018 : les trentenaires moins inscrits que les autres. Insee. Juillet 2018.

La participation électorale en 2017. Insee. Octobre 2017.

Abstention et sociologie de l'électorat au 1er tour des présidentielles 2017. Avril-mai 2017.

Le choix des électeurs : par adhésion ou par défaut ? Cevipof. Avril 2017.

L'inscription sur les listes électorales. Insee. Mars 2017.

Un vote de classe éclaté. Cevipof. Mars 2017.

Le comportement politique des catholiques. Cevipof. Février 2017.

Les fonctionnaires face à l'élection présidentielle de 2017. Cevipof. Janvier 2017.

Le choix électoral des cadres. Cevipof. Octobre 2016.

L'effet électoral du déclassement social. Cevipof. Juillet 2016.

Les seniors au centre de l'élection présidentielle de 2017. Cevipof. Avril 2016.

"Homme/Femme/Autre" face à l'élection présidentielle. Cevipof. Avril 2016.

Les bénéficiaires du mariage pour tous votent-ils plus à gauche ? Cevipof. Février 2016.

Les nouveaux électeurs du Front national. Cevipof. Janvier 2016.

L'électeur intermittent ? CEVIPOF. Décembre 2015.

La dynamique du Front national. CEVIPOF. Décembre 2015.

Elections régionales 2015. CEVIPOF. Décembre 2015.

1944: l'accès des femmes françaises au vote. Une émancipation politique en terres patriarcales. Fondation J-Jaurès. Avril 2014.

L'abstention aux élections présidentielles. CEVIPOF. Avril 2012. 

Regards croisés

Comment l'assurance et la protection sociale contribuent-elles à la gestion des risques dans les sociétés développées ?

Questionnement : Comment l'assurance et la protection sociale contribuent-elles à la gestion des risques dans les sociétés développées ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Connaître les principaux types de risques économiques et sociaux auxquels les individus sont confrontés (maladie, accident, perte d'emploi, vieillesse).
  • Comprendre que l'exposition au risque et l'attitude face au risque (perception du risque, aversion au risque, conduites à risque) diffèrent selon les individus, les groupes sociaux et les sociétés, et être capable de l'illustrer pas des exemples.
  • Comprendre les effets positifs (bien-être, incitation à l'innovation) et négatifs (aléa moral) du partage des risques tant pour les individus que pour la société.
  • Connaître les principes (prévention, mutualisation et diversification) qui permettent la gestion collective des risques et savoir les illustrer par des exemples.
  • Connaître le rôle des principales institutions qui contribuent à la gestion des risques (famille, sociétés et mutuelles d'assurance, pouvoirs publics).
  • Comprendre que la protection sociale, par ses logiques d'assurance et d'assistance, contribue à une couverture des risques fondée sur le principe de solidarité collective.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Risques et gestion collective des risques : l'approche économique

L'économie comportementale, une nouvelle approche des comportements individuels et des phénomènes sociaux (Attitudes face au risque : Partie 1)

L'indemnisation du chômage dans la crise

Le modèle social français dans la crise

Actualités :

Usages d'alcool, de tabac et de cannabis chez les adolescents du secondaire en 2018. OFDT. Juin 2019.

La protection sociale en France et en Europe en 2017. Drees. Juin 2019.

Près d'un quart de la population européenne est toujours en risque de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2016. Drees. Octobre 2018.

Un tiers des seniors sans emploi ni retraite vivent en dessous du seuil de pauvreté. DREES. Septembre 2018.

La solidarité financière entre ménages. Insee. Juillet 2018.

Aides sociales : un rôle majeur dans la réduction de la pauvreté monétaire en France. OFCE. Juin 2018.

Quelle réforme du système de retraite ? Les grands enjeux. IPP. Avril 2018.

Redistribution : les effets des prestations sociales sur le niveau de vie des ménages les plus modestes. DREES. Septembre 2016.

Prestations sociales : une croissance modérée en France et en Europe. Drees. Juin 2017.

Mieux lutter contre la pauvreté par des aides monétaires. CAE. Avril 2017.

Gouverner la protection sociale. CAE. Janvier 2016.

Comment les entreprises sont-elles organisées et gouvernées ?

Questionnement : Comment les entreprises sont-elles organisées et gouvernées ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre le cycle de vie d'une entreprise à partir de quelques exemples (création, croissance, changement de statuts juridiques, disparition).
  • Connaître et être capable d'illustrer la diversité des figures de l'entrepreneur : par leur statut juridique (entrepreneur individuel, micro-entrepreneur, chef d'entreprise) ; par leur position et leurs fonctions économiques (entrepreneur-innovateur, manager, actionnaire).
  • Comprendre les notions de gouvernance, d'autorité et de décentralisation/centralisation des décisions au sein d'une entreprise.
  • Comprendre qu'une entreprise est un lieu de relations sociales (coopération, hiérarchie, conflit) entre différentes parties prenantes (salariés, managers, propriétaires/actionnaires, partenaires d'une coopérative).

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Economie, sociologie : comment raisonnent et travaillent ces deux sciences sociales ? Une application à l'entreprise

Analyse économique de l'entreprise : au-delà de la "black box"

Entreprises et entrepreneurs à travers l'histoire

Les théories de la firme

5 questions à Maya Bacache-Beauvallet sur le management par les indicateurs de performance

Sociologie des relations professionnelles

La sociologie du travail autour de Michel Lallement

Théories sociologiques et transformations des organisations

Actualités :

L'indépendance favorise-t-elle l'articulation travail/famille ? CEET. Avril 2019.

Entreprises créées en 2014 : trois sur quatre sont encore actives trois ans après leur création. Insee. Avril 2019.

Un travailleur indépendant sur cinq dépend économiquement d'une autre entité. Insee. Avril 2019.

Les créations d'entreprises en 2018 : une hausse portée par les immatriculations de micro-entrepreneurs. Insee. Janvier 2019.

Les entreprises en forte croissance. Insee. Novembre 2018.

Les entreprises en France 2018. Insee. Novembre 2018. (Données sur les créations d'entreprise, les tailles et statuts juridiques des entreprises)

Les créateurs d'entreprises : la frontière entre salariat et entreprenariat s'atténue. Insee. Juin 2018.

Qu'implique un capitalisme actionnarial strict ? Natixis. Février 2018.

Les femmes dans les instances représentatives du personnel : bientôt la parité ? Dares. Février 2018.

Salarié ou indépendant : une question de métiers ? France Stratégie. Septembre 2017.

Quelle est la pérennité des auto-entrepreneurs ? Insee. Septembre 2017.

30 ans de modernisation du dialogue social en France. DGT. Janvier 2016.

Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité. France Stratégie. Janvier 2016.