Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Enseigner / Programmes Lycée / Les thèmes du programme de SES en terminale (rentrée 2020)

Les thèmes du programme de SES en terminale (rentrée 2020)

Publié le 26/06/2020
Thèmes au programme de l'enseignement de spécialité de Sciences économiques et sociales de terminale générale, applicable à la rentrée 2020. Une sélection de ressources pour chacun des thèmes est proposée aux enseignants, pour préparer et enrichir leurs cours, trouver de la documentation, des données, des exemples, approfondir...

Programme d'enseignement de spécialité de sciences économiques et sociales de terminale de la voie générale (arrêté du 19 juillet 2019, publié dans le BO spécial n°8 du 25 juillet).

Science économique

Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?

Questionnement : Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre le processus de croissance économique et les sources de la croissance : accumulation des facteurs et accroissement de la productivité globale des facteurs ; comprendre le lien entre le progrès technique et l'accroissement de la productivité globale des facteurs.
  • Comprendre que le progrès technique est endogène et qu'il résulte en particulier de l'innovation.
  • Comprendre comment les institutions (notamment les droits de propriété) influent sur la croissance en affectant l'incitation à investir et innover ; savoir que l'innovation s'accompagne d'un processus de destruction créatrice.
  • Comprendre comment le progrès technique peut engendrer des inégalités de revenus.
  • Comprendre qu'une croissance économique soutenable se heurte à des limites écologiques (notamment l'épuisement des ressources, la pollution et le réchauffement climatique) et que l'innovation peut aider à reculer ces limites.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

La polarisation des marchés du travail (partie 3 : Le changement technologique explique en grande partie la polarisation de l'emploi)

Les fondements microéconomiques de la macroéconomie : commerce international, croissance et finance

Des biens aux données : la numérisation des activités productives françaises

Cycle « Vers une autre croissance ? » : La croissance s'épuise-t-elle ? ; Vers une société post-croissance ?

La stagnation séculaire : quels enjeux pour les pays industrialisés ?

Le coût du crédit d'impôt recherche

Mondialisation et technologie : quels effets sur l'emploi ?

L'économie collaborative, pour innover en commun

La croissance dans l'analyse économique

Ressources naturelles et croissance économique

Le rôle de l'État dans la croissance de long terme

Quelle croissance pour demain ?

La solution de la décroissance ?

Croissance économique, environnement et bien-être

Education et croissance économique : de la théorie de la croissance endogène à la théorie des capacités d'A. Sen

Le progrès technique

Données : Taux de croissance du PIB

Actualités :

Le numérique stimule l'innovation dans le secteur tertiaire. Insee. Août 2020.

L'innovation peut-elle bénéficier aux salariés peu qualifiés en France ? DGT. Mai 2020.

L'économie et la société à l'ère du numérique. Insee. Novembre 2019.

Contraintes financières et productivité : une relation en U inversé. Banque de France. Novembre 2019.

La révolution technologique : entre espoirs et inquiétudes. Banque de France. Novembre 2019.

Polarisation de l'emploi en France : quelle ampleur ? BNP Paribas. Septembre 2019.

Comment l'innovation affecte le salaire des travailleurs peu qualifiés. Banque de France. Septembre 2019.

Croissance de la productivité et réallocation des ressources en France : le processus de destruction création. Insee. Juillet 2019.

Les comptes de la Nation en 2018. Insee. Mai 2019.

Réformes structurelles, création et partage des rentes et productivité. Banque de France. Mars 2019.

Quels sont les effets des innovations sur l'emploi dans les entreprises françaises ? CEET. Mars 2019.

Un épuisement des effets favorables des TIC sur la croissance ? Banque de France. Octobre 2018.

Stagnation ou choc technologique : quelle croissance au 21ème siècle ? Banque de France. Août 2018.

On voit du numérique partout sauf… OFCE. Juillet 2018.

Un retour de la dynamique schumpétérienne dans les pays de l'OCDE ? Natixis. Avril 2018.

Quel nouveau sentier de croissance de la productivité du travail ? OFCE. Février 2018.

Quelle est la part inexpliquée de la croissance ? Banque de France. Janvier 2018.

Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

Questionnement : Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre le rôle des dotations factorielles et technologiques (avantages comparatifs) dans les échanges commerciaux et la spécialisation internationale.
  • Comprendre le commerce entre pays comparables (différenciation des produits, qualité des produits, et fragmentation de la chaîne de valeur).
  • Comprendre que la productivité des firmes sous-tend la compétitivité d'un pays, c'est-à-dire son aptitude à exporter.
  • Comprendre l'internationalisation de la chaîne de valeur et savoir l'illustrer.
  • Comprendre les effets induits par le commerce international : gains moyens en termes de baisse de prix, réduction des inégalités entre pays, accroissement des inégalités de revenus au sein de chaque pays ; comprendre les termes du débat entre libre-échange et protectionnisme.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier « La mondialisation »

Voir en particulier :

La polarisation des marchés du travail (partie 4 : Le commerce international a-t-il polarisé l'emploi ?)

Tensions commerciales, crise du multilatéralisme, crise sanitaire… : le commerce mondial dans la tourmente

La compétitivité de l'appareil productif français : état des lieux et perspectives

Globalisation financière : repli de l'ouverture financière après la crise ?

Mondialisation et technologie : quels effets sur l'emploi ?

Les firmes multinationales et leur localisation

Le commerce international dans la pensée économique

Les évolutions du commerce international

L'évolution de l'ouverture commerciale de 1827 à 2014

L'évolution des inégalités mondiales de 1870 à 2010

Le libre échange remis en cause ?

Mondialisation et dynamique des inégalités

Matthieu Crozet : La nouvelle nature du commerce international ?

Globalisation, désindustrialisation et inégalités

Le commerce extérieur français revisité

Mondialisation : où en est-on ?

La nouvelle division internationale du travail

Les classiques (I) : A. Smith et D. Ricardo (les grands thèmes) (partie 5)

Actualités :

Relocaliser, réindustrialiser : dans quels buts ? CEPII. Septembre 2020.

Les chaines de valeur internationales à l'épreuve de la Covid-19. Banque de France. Août 2020.

Les défis du secteur automobile : compétitivité, tensions commerciales et relocalisation. CAE. Juillet 2020.

Chaînes de valeur mondiales et dépendances de la production française. CEPII. Juin 2020

L'Europe face à la crise du système commercial multilatéral. CEPII. Juin 2020.

Les pénuries pharmaceutiques en Europe éclipsent un demi-siècle d'excédents commerciaux. CEPII. Mai 2020.

Coût des intrants et compétitivité en France, Allemagne et Italie. DG Trésor. Avril 2020.

La fragmentation des chaînes de production a changé le partage de la valeur ajoutée. CEPII. Mars 2020.

Les exportations françaises de biens vers l'Union européenne. DG Trésor. Décembre 2019.

L'industrie automobile en France : l'internationalisation de la production des groupes pèse sur la balance commerciale. Insee. Novembre 2019.

Effets des premières tensions commerciales apparues entre la Chine et les États-Unis. DG Trésor. Septembre 2019.

Le "made in France" dans la consommation des ménages. Insee. Juin 2019.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. CEPII. Mai 2019.

La croissance des chaînes de valeur mondiales n'est pas enrayée. Banque de France. Mai 2019.

Guerre commerciale et chaînes de valeur mondiales. CEPII. Avril 2019.

La politique commerciale de l'Union européenne face aux nouveaux défis. Fondation R. Schuman. Février 2019.

L'étonnante atonie des exportations françaises. CEPII. Février 2019.

L'accord de libre-échange entre l'UE et le Japon. Février 2019.

Les firmes multinationales françaises réalisent la moitié de leur chiffre d'affaires à l'étranger. Insee. Janvier 2019.

La mondialisation : dynamique, fondements et débats. CEPII. Septembre 2018.

Spécialisation sectorielle et rechute du commerce extérieur français en 2014-2016. Banque de France. Juillet 2018.

Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée. La Fabrique de l'industrie. Mai 2018.

Quel intérêt économique pour un pays à signer ou sortir d'un accord commercial régional ? CEPII. Mai 2018.

Protectionnisme : protéger la vieille économie vs les industries naissantes. Natixis. Avril 2018.

Importations des pays à bas salaire : quels gains pour les ménages ? Banque de France. Avril 2018.

40 ans d'économie mondiale en 40 graphiques. CEPII. Avril 2018.

Les effets de la concurrence des importations chinoises sur la structure locale de l'emploi et des salaires en France. Banque de France. Février 2018.

Le commerce mondial, en marche arrière ? Société Générale. Novembre 2017.

Mondialisation, croissance et inégalités : implications pour la politique économique. DG Trésor. Novembre 2017.

Les gagnants et les perdants de la mondialisation. Banque de France. Novembre 2017.

Comment lutter contre le chômage ?

Questionnement : Comment lutter contre le chômage ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir définir le chômage et le sous-emploi et connaître les indicateurs de taux de chômage et de taux d'emploi.
  • Comprendre que les problèmes d'appariements (frictions, inadéquations spatiales et de qualifications) et les asymétries d'information (salaire d'efficience) sont des sources de chômage structurel.
  • Comprendre les effets (positifs ou négatifs) des institutions sur le chômage structurel (notamment salaire minimum et règles de protection de l'emploi).
  • Comprendre les effets des fluctuations de l'activité économique sur le chômage conjoncturel.
  • Connaître les principales politiques mises en œuvre pour lutter contre le chômage : politiques macroéconomiques de soutien de la demande globale, politiques d'allègement du coût du travail, politiques de formation et politiques de flexibilisation pour lutter contre les rigidités du marché du travail.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier « Travail et marché du travail »

Voir en particulier :

Chômage : brève histoire d'un concept

J. M. Keynes et la macroéconomie : Les grands thèmes

Impact des exonérations de cotisations sur l'emploi

Evaluer les politiques de l'emploi : de la Cour des comptes à la randomisation

Atelier enseignant Jéco : le marché du travail

Femmes et hommes face à la crise

Simulation et première évaluation de la loi de défiscalisation des heures supplémentaires

Conférence de Philippe Askenazy sur les politiques de l'emploi

L'ajustement de l'emploi dans la crise

Que reste-t-il de la théorie du chômage de Keynes ?

Le RSA, entre incitation et redistribution

Les prolongements de la théorie du capital humain : Les enjeux autour de l'éducation et de la formation

Le capital humain : de l'analyse théorique à l'action publique (partie 3 : Capital humain et formation des actifs)

Données : Taux de chômage

Actualités :

L'assurance chômage, miroir de la segmentation du marché du travail. IPP. Septembre 2020.

Chômage et salaires aux États-Unis et en zone euro. DGT. Septembre 2020.

Emploi, chômage, revenus du travail. Insee. Juillet 2020.

Le chômage partiel, outil crucial en temps de crise. OFCE. Juillet 2020.

Améliorer la réglementation peut-il réduire le chômage structurel ? France Stratégie. Novembre 2019.

Femmes et hommes sur le marché du travail : des écarts moins marqués en début de vie active. Insee. Novembre 2019.

Les marchés du travail des pays nordiques. DG Trésor. Juillet 2019.

Le développement des contrats de très courte durée en France. DG Trésor. Avril 2019.

Une photographie du marché du travail en 2018. Insee. Mars 2019.

Panorama des salaires minimaux dans les économies avancées. DG Trésor. Février 2019.

Les salariés en contrat court : des allers-retours plus fréquents entre emploi, chômage et inactivité. Insee. Février 2019.

Baisses de charges : stop ou encore ? CAE. Janvier 2019.

Les divergences économiques et institutionnelles des marchés du travail en Europe. OFCE. Novembre 2018.

CICE : des effets faibles sur l'activité économique, modérés sur l'emploi. OFCE. Octobre 2018.

Le lien entre le taux d'emploi et les compétences de la population active. Natixis. Décembre 2018.

Salaire minimum : du coût salarial au niveau de vie. Une comparaison France, Allemagne et Royaume-Uni. OFCE. Mars 2018.

La dualité du marché du travail en France. Banque de France. Décembre 2017.

Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier ?

Questionnement : Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Connaître les principales caractéristiques de la crise financière des années 1930 et de celle de 2008 (effondrement boursier, faillites en chaîne, chute du PIB et accroissement du chômage).
  • Comprendre et savoir illustrer la formation et l'éclatement d'une bulle spéculative (comportements mimétiques et prophéties auto réalisatrices).
  • Comprendre les phénomènes de panique bancaire et de faillites bancaires en chaîne.
  • Connaître les principaux canaux de transmission d'une crise financière à l'économie réelle : effets de richesse négatif, baisse du prix du collatéral et ventes forcées, contraction du crédit.
  • Connaître les principaux instruments de régulation du système bancaire et financier qui permettent de réduire l'aléa moral des banques : supervision des banques par la banque centrale, ratio de solvabilité.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Crises et régulation du système financier

Cinq questions à Anne-Laure Delatte sur les paradis fiscaux

Évolutions du système financier international et réformes bancaires

Pour un approfondissement sur le rôle des banques centrales dans la stabilité financière, voir : Le renouvellement de la politique monétaire (II) : quelle place pour la stabilité financière dans les objectifs de la banque centrale ?

Le secteur bancaire français dans la crise

3 questions à Jézabel Couppey-Soubeyran sur les réformes du système bancaire

L'Union bancaire européenne

Stagnation séculaire et cycle financier

Atelier enseignant Jéco : Les banques

Les banques françaises : entre crise de la zone euro et nouveaux défis

Monnaie, banque, finance : où en est-on après la crise ?

La crise économique européenne - Partie 1 : Origine et nature de la crise

La crise des dettes publiques de la zone euro

Les banques dans la crise

De l'euphorie à la panique: penser la crise financière

André Orléan : la finance de marché et ses crises

Vers un nouveau Bretton Woods

La finance mondiale discréditée

Actualités :

La crise sanitaire va-t-elle générer une nouvelle crise bancaire ? CEPII. Juin 2020.

BCE et aléas de moralité. Natixis. Décembre 2019.

La réglementation des banques systémiques mondiales a-t-elle atteint son but ? Banque de France. Juillet 2019.

Qu'est-ce que le « shadow banking » ? Société générale. Mars 2019.

10 ans après la faillite de Lehman Brothers, le risque systémique a-t-il baissé ? CEPII. Octobre 2018.

Quelle est la contribution des banques européennes à l'évasion fiscale ? CEPII. Octobre 2018.

Le capitalisme «anglo-saxon» conduit inexorablement à des crises financières. Natixis. Novembre 2017.

Quelles politiques économiques dans le cadre européen ?

Questionnement : Quelles politiques économiques dans le cadre européen ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Connaître les grandes caractéristiques de l'intégration européenne (marché unique et zone euro) ; comprendre les effets du marché unique sur la croissance.
  • Comprendre les objectifs, les modalités et les limites de la politique européenne de la concurrence.
  • Comprendre comment la politique monétaire et la politique budgétaire agissent sur la conjoncture.
  • Savoir que la politique monétaire dans la zone euro, conduite de façon indépendante par la Banque centrale européenne, est unique alors que la politique budgétaire est du ressort de chaque pays membre mais contrainte par les traités européens ; comprendre les difficultés soulevées par cette situation (défaut de coordination, chocs asymétriques).

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier « L'Union européenne »

Voir en particulier : 

Après une décennie de mesures non conventionnelles, quel bilan et quelles perspectives pour la politique monétaire ?

L'économie européenne 2019 : quel bilan et quels enjeux pour l'euro 20 ans après sa création ?

Les réformes budgétaires dans la zone euro

Quelles politiques économiques en France et en Europe ?

Cinq questions à Éloi Laurent sur le préambule du Traité de Rome 60 ans après

L'union monétaire européenne : quels bénéfices, quelles difficultés ?

Union européenne : Sortir de la crise par l'investissement ?

L'impact du durcissement des conditions financières sur la croissance depuis 2011

Pourquoi la France avait raison (et des raisons) de renoncer aux 3% de déficit public pour 2013 ?

Zone euro et spécialisation productive

Zone euro : du Pacte budgétaire au débat sur la croissance

L'Union Européenne: une bonne idée ?

Quel avenir pour l'Union Européenne ?

Dette publique, richesse et croissance

La crise de la zone euro

Pour un approfondissement sur le fonctionnement des unions monétaires, en particulier de la zone euro, voir : Théorie des zones monétaires optimales : passé et présent

Pour un approfondissement sur les politiques monétaires non conventionnelles, voir : Le renouvellement de la politique monétaire (I) : quelle place pour la politique monétaire non conventionnelle dans le futur ?

Données : Taux de croissance du PIB - Europe

Actualités :

Trappe à liquidité, politique monétaire et crise sanitaire. Banque de France. Juin 2020.

Le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne le 31 janvier 2020 : ouverture d'une nouvelle phase de négociation post-Brexit.

Est-ce une bonne idée que la politique monétaire soit contracyclique ? Natixis. Décembre 2019.

Zone euro : un nouveau Japon ? BNP Paribas. Novembre 2019.

L'économie européenne depuis le début du millénaire. Eurostat et Insee. Août 2018.

Les comptes des administrations publiques en 2018. Insee. Mai 2019.

Convergence en zone euro : où en est-on ? BNP Paribas. Avril 2019.

La France dans l'Union européenne. Insee. Avril 2019.

L'euro-isation de l'Europe. OFCE. Avril 2019.

La France a-t-elle perdu à entrer dans l'euro ? Natixis. Mars 2019.

Assurance chômage : quelles leçons du système américain ? Banque de France. Février 2019.

Brexit avec ou sans accord : quelle différence ? CEPII. Janvier 2019.

Les 20 ans de l'euro : quel bilan ? Natixis. Janvier 2019.

On ne sait pas corriger les écarts de compétitivité dans une Union Monétaire. Natixis. Octobre 2018.

La faible efficacité de la politique monétaire de la zone euro. Natixis. Septembre 2018.

Politique économique et économie politique dans l'UE après la crise. OFCE. Août 2018.

Union européenne : quels sont les gains de l'intégration commerciale ? CEPII. Juillet 2018.

Budget de l'Union européenne : quel compromis possible entre la France et l'Allemagne ? Fondation R. Schuman. Juin 2018.

Politique monétaire : retour à la normale ? Société Générale. Avril 2018.

Sociologie et science politique

Comment est structurée la société française actuelle ?

Questionnement : Comment est structurée la société française actuelle ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir identifier les multiples facteurs de structuration et de hiérarchisation de l'espace social (catégorie socioprofessionnelle, revenu, diplôme, composition du ménage, position dans le cycle de vie, sexe, lieu de résidence).
  • Comprendre les principales évolutions de la structure socioprofessionnelle en France depuis la seconde moitié du XXe siècle (salarisation, tertiarisation, élévation du niveau de qualification, féminisation des emplois).
  • Connaître les théories des classes et de la stratification sociale dans la tradition sociologique (Marx, Weber) ; comprendre que la pertinence d'une approche en termes de classes sociales pour rendre compte de la société française fait l'objet de débats théoriques et statistiques : évolution des distances inter- et intra-classes, articulation avec les rapports sociaux de genre, identifications subjectives à un groupe social, multiplication des facteurs d'individualisation.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Les classes sociales en Europe : entretien avec Cédric Hugrée

Entretien avec Camille Peugny : Le nouveau visage des classes sociales

Les mutations de la population en emploi depuis 30 ans

Bourgeoisie et distinction sociale

L'évolution du taux d'endogamie de classe sociale en France

L'apport de Max Weber à l'analyse de la structure sociale

La jeunesse, génération sacrifiée ?

Une invitée sur SES-ENS : Entretien avec Dominique Goux autour des "nouvelles classes moyennes"

Présentation de l'ouvrage "Les millionnaires de la chance"

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon : Sociologie de la "richesse inopinée"

La question urbaine autour de Jacques Donzelot

La sociologie des classes moyennes autour des travaux de Serge Bosc

Actualités :

Les nouveaux emplois des ouvrières et des ouvriers : des O.S. du tertiaire ? CEET. Octobre 2020.

Les cadres : de plus en plus de femmes. Insee. Septembre 2020.

Les ouvriers : des professions toujours largement masculines. Insee. Juillet 2020.

Une nomenclature socioprofessionnelle rénovée pour mieux décrire la société actuelle. Insee. Juillet 2020.

Les employés : des professions largement féminisées. Insee. Mai 2020.

Des professions intermédiaires de plus en plus nombreuses et féminisées. Insee. Février 2020.

Jeunes des villes, jeunes des champs : la lutte des classes n'est pas finie. Fondation J. Jaurès. Novembre 2019.

France, portrait social. Insee. Novembre 2019.

En 2016, les femmes cadres ont un peu moins d'enfants que les employées. Insee. Août 2019.

Les mariages en 2017. Insee. Février 2019.

Bonheur rural, malheur urbain ? CEPREMAP. Novembre 2018.

Chômage et territoires en 2017 : des disparités marquées. Dares. Septembre 2018.

Quelle est l'action de l'École sur les destins individuels et sur l'évolution de la société ?

Questionnement : Quelle est l'action de l'École sur les destins individuels et sur l'évolution de la société ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre que, dans les sociétés démocratiques, l'École transmet des savoirs et vise à favoriser l'égalité des chances ; comprendre l'évolution, depuis les années 1950, des principaux indicateurs mesurant l'accès à l'école et à l'enseignement supérieur (taux de scolarisation, taux d'accès à un diplôme ou à un type de formation) en distinguant les processus de massification et de démocratisation.
  • Comprendre la multiplicité des facteurs d'inégalités de réussite scolaire (notamment, rôle de l'École, rôle du capital culturel et des investissements familiaux, socialisation selon le genre, effets des stratégies des ménages) dans la construction des trajectoires individuelles de formation.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Massification et démocratisation de l'accès à l'école et à l'enseignement supérieur

Les enfants d'immigrés à l'école : entretien avec Mathieu Ichou

École des filles, École des femmes

La démocratisation de l'école conduit-elle fatalement à une dévalorisation des diplômes ?

Marie Duru-Bellat et Éric Charbonnier : Qu'est-ce qu'une école juste ?

Agnès Van Zanten et les stratégies des acteurs du système éducatif

Les inégalités de réussite scolaire selon l'ethnie en Californie

Actualités :

Que deviennent les jeunes des quartiers prioritaires de la ville après leur bac ? Céreq. Juin 2020.

La réussite des élèves : contextes familiaux, sociaux et territoriaux. Education et formations. Décembre 2019.

Les résultats de l'enquête PISA 2018. OCDE. Décembre 2019.

Le renforcement de la mixité sociale à l'école a-t-il un impact sur l'équité des résultats d'apprentissage ? OCDE. Juin 2019.

Les camarades influencent-ils la réussite et le parcours des élèves ? LIEPP. Avril 2019.

Et les femmes devinrent plus diplômées que les hommes... Céreq. Mars 2019.

Confiance, coopération et autonomie : pour une école du XXIème siècle. CAE. Octobre 2018.

La ségrégation sociale entre collèges. Insee. Septembre 2018.

Quel est l'impact des origines sociales et du parcours scolaire sur l'obtention d'une licence ? Insee. Juin 2018.

Dans quel pays et établissements les élèves défavorisés réussissent-ils ? OCDE. Février 2018.

La taille des classes influence-t-elle la réussite scolaire ? IPP. Septembre 2017.

Quels sont les caractéristiques contemporaines et les facteurs de la mobilité sociale ?

Questionnement : Quels sont les caractéristiques contemporaines et les facteurs de la mobilité sociale ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir distinguer la mobilité sociale intergénérationnelle des autres formes de mobilité (géographique, professionnelle).
  • Comprendre les principes de construction, les intérêts et les limites des tables de mobilité comme instrument de mesure de la mobilité sociale.
  • Comprendre que la mobilité observée comporte une composante structurelle (mobilité structurelle) ; comprendre que la mobilité peut aussi se mesurer de manière relative indépendamment des différences de structure entre origine et position sociales (fluidité sociale) et qu'une société plus mobile n'est pas nécessairement une société plus fluide.
  • À partir de la lecture des tables de mobilité, être capable de mettre en évidence des situations de mobilité ascendante, de reproduction sociale et de déclassement, et de retrouver les spécificités de la mobilité sociale des hommes et de celles des femmes.
  • Comprendre comment l'évolution de la structure socioprofessionnelle, les niveaux de formation et les ressources et configurations familiales contribuent à expliquer la mobilité sociale.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

La France des Belhoumi : les parcours singuliers d'enfants d'immigrés à travers l'histoire d'une famille

La mobilité intergénérationnelle des actifs au début des années 2010

Rencontre avec Éric Maurin : Classes moyennes et déclassement

Actualités :

La mobilité sociale des femmes et des hommes entre 1977 et 2015. Insee. Novembre 2019.

En 40 ans, la mobilité sociale des femmes a progressé, celle des hommes est restée quasi stable. Insee. Février 2019.

L'élévation du niveau d'éducation et du statut social des femmes n'est plus un frein à leur mise en couple. OFCE. Février 2019.

Les inégalités scolaires sont visibles dès l'âge de dix ans. OCDE. Octobre 2018.

La mobilité sociale marque le pas dans les pays de l'OCDE. OCDE. Juin 2018.

Mobilité sociale à l'école et inégalités scolaires. Insee. Juin 2018.

Mobilité sociale observée et ressentie en France en 2014-15. Insee. Juillet 2017.

Quelles mutations du travail et de l'emploi ?

Questionnement : Quelles mutations du travail et de l'emploi ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir distinguer les notions de travail, activité, statut d'emploi (salarié, non-salarié), chômage ; comprendre que les évolutions des formes d'emploi rendent plus incertaines les frontières entre emploi, chômage et inactivité.
  • Connaître les principaux descripteurs de la qualité des emplois (conditions de travail, niveau de salaire, sécurité économique, horizon de carrière, potentiel de formation, variété des tâches).
  • Comprendre les principales caractéristiques des modèles d'organisation taylorien (division du travail horizontale et verticale, relation hiérarchique stricte) et post-taylorien (flexibilité, recomposition des tâches, management participatif) ; comprendre les effets positifs et négatifs de l'évolution des formes de l'organisation du travail sur les conditions de travail.
  • Comprendre comment le numérique brouille les frontières du travail (télétravail, travail/hors travail), transforme les relations d'emploi et accroît les risques de polarisation des emplois.
  • Comprendre que le travail est source d'intégration sociale et que certaines évolutions de l'emploi (précarisation, taux persistant de chômage élevé, polarisation de la qualité des emplois) peuvent affaiblir ce pouvoir intégrateur.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier « Travail et marché du travail »

Voir en particulier :

La polarisation des marchés du travail

Emploi, chômage et travail à l'ère du numérique

L'écho de la recherche : comment la discrimination au travail affecte la productivité

Atelier pédagogique : Regards croisés sur les entreprises et les entrepreneurs

Femmes entrepreneures : les enseignements d'une enquête sur les "Mompreneurs"

La sociologie des émotions autour des travaux d'Arlie Hochschild

L'évolution de la durée du travail en France depuis 1950

L'économie collaborative, pour repenser le travail

L'économie collaborative, le retour des communautés ?

Le temps partiel

Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l'intégration professionnelle

La sociologie du travail autour de Michel Lallement

Compte-rendu de la journée de formation continue sur "Travail et genre"

La sociologie du travail depuis Georges Friedmann

Actualités :

Le travail et ses aménagements : ce que la pandémie de covid-19 a changé pour les Français. INED. Juillet 2020.

Emploi, chômage, revenus du travail. Insee. Juillet 2020.

Les hauts salaires dans le secteur privé. Insee. Mai 2020.

COVID-19 : le décryptage de la pandémie par les sciences sociales. Avril 2020.

Emploi et revenus des indépendants. Édition 2020. Avril 2020.

Être parent : des cadres aux ouvrières, plus de conséquences sur l'emploi des femmes. Insee. Mars 2020.

Un non-salarié sur quatre travaille aussi en tant que salarié. Insee. Décembre 2019.

L'espace de l'articulation emploi/hors-emploi chez les travailleur.se.s indépendant.e.s. CEET. Novembre 2019.

L'économie et la société à l'ère du numérique. Insee. Novembre 2019.

Conciliation difficile entre vie familiale et vie professionnelle. Quels sont les salariés les plus concernés ? Dares. Septembre 2019.

Polarisation de l'emploi en France : quelle ampleur ? BNP Paribas. Septembre 2019.

Les métiers du nettoyage : quels types d'emploi, quelles conditions de travail ? Dares. Septembre 2019.

Les indépendants : le rebond amorcé dans les années 2000 se poursuit en 2016. Insee. Août 2019.

L'indépendance favorise-t-elle l'articulation travail/famille ? CEET. Avril 2019.

Les Allemandes travaillent moins que les Françaises. OFCE. Février 2019.

Comment réguler les contrats de travail de courte durée ? OFCE. Janvier 2019.

Le "fordisme" va redevenir le modèle économique le plus efficace. Natixis. Septembre 2018.

CDD, CDI : comment évoluent les embauches et les ruptures depuis 25 ans ? Dares. Juin 2018.

L'effet sur les jeunes de la bipolarisation du marché du travail. Natixis et Cereq. Mai 2018.

L'essor du temps partiel au fil des générations. Dares. Mai 2017.

Comment expliquer l'engagement politique dans les sociétés démocratiques ?

Questionnement : Comment expliquer l'engagement politique dans les sociétés démocratiques ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre que l'engagement politique prend des formes variées (vote, militantisme, engagement associatif, consommation engagée).
  • Comprendre pourquoi, malgré le paradoxe de l'action collective, les individus s'engagent (incitations sélectives, rétributions symboliques, structure des opportunités politiques).
  • Comprendre que l'engagement politique dépend notamment de variables sociodémographiques (catégorie socioprofessionnelle, diplôme, âge et génération, sexe).
  • Comprendre la diversité et les transformations des objets de l'action collective (conflits du travail, nouveaux enjeux de mobilisation, luttes minoritaires), des acteurs (partis politiques, syndicats, associations, groupements) et de leurs répertoires.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

L'engagement politique dans les sociétés démocratiques

Révolutions et renouveaux féministes dans le monde arabe

Internet, politique et changement d'époque

La consommation comme espace de contestation et de mobilisation sociale

Un invité sur SES-ENS : entretien avec Dominique Cardon sur la "démocratie Internet"

Entretien avec Johanna Siméant sur la grève de la faim

Déviance et mouvements sociaux autour de Lilian Mathieu

Actualités :

Le mouvement des Gilets jaunes ou les limites d'un modèle de société. CREDOC. Mars 2020.

Quelles politiques syndicales en direction des jeunes travailleurs ? CEET. Juillet 2019.

Le territoire des gilets jaunes. IPP. Avril 2019.

Qui sont les Gilets jaunes et leurs soutiens ? Observatoire du Bien-être. Février 2019.

Les gilets jaunes ou le retour de la lutte des classes. Cevipof. Janvier 2019.

La défiance a mis son gilet jaune. Cevipof. Janvier 2019.

Les sciences sociales et le mouvement des "gilets jaunes". Novembre-décembre 2018.

Regards croisés

Quelles inégalités sont compatibles avec les différentes conceptions de la justice sociale ?

Questionnement : Quelles inégalités sont compatibles avec les différentes conceptions de la justice sociale ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Connaître les grandes tendances d'évolution des inégalités économiques depuis le début du XXe siècle et comprendre que les inégalités économiques et sociales présentent un caractère multiforme et cumulatif.
  • Savoir interpréter les principaux outils de mesure des inégalités, statique (rapport inter-quantiles, courbe de Lorenz et coefficient de Gini, top 1%) et dynamique (corrélation de revenu parents-enfants).
  • Comprendre que les différentes formes d'égalité (égalité des droits, des chances ou des situations) permettent de définir ce qui est considéré comme juste selon différentes conceptions de la justice sociale (notamment l'utilitarisme, le libertarisme, l'égalitarisme libéral, l'égalitarisme strict).
  • Comprendre que l'action des pouvoirs publics en matière de justice sociale (fiscalité, protection sociale, services collectifs, mesures de lutte contre les discriminations) s'exerce sous contrainte de financement et fait l'objet de débats en termes d'efficacité (réduction des inégalités), de légitimité (notamment consentement à l'impôt) et de risque d'effets pervers (désincitations).

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

Grand Dossier « Les inégalités »

Voir en particulier : 

L'État social au défi de l'égalité des femmes et des hommes

Conférence de Thomas Piketty : Capital et idéologie

Comment redistribuer les revenus au XXIe siècle ?

Quel impact redistributif des mesures du budget 2018-2019 ?

Taxation et compétition électorale : entretien avec Pierre Boyer, chercheur en économie

Toutes les générations sont-elles égales ?

Les classes sociales face à l'impôt

Un panorama des inégalités mondiales

Quels sont les effets des politiques fiscales sur l'activité économique ?

Comment expliquer la déformation du partage de la valeur ajoutée depuis 30 ans ?

Les inégalités en Europe durant la Grande Récession

Faut-il réformer les aides personnelles au logement ?

Mesurer et lutter contre les discriminations à l'embauche

Quelle politique du logement pour 2015 ?

Graphiques : Crédits et inégalités

Le capital au XXIe siècle

Pierre Rosanvallon : De l'égalité des chances à la société des égaux

Colloque Inégalités et justice sociale

Michèle Lamont : la stigmatisation ethnoraciale au Brésil, en Israël et aux USA

Un invité sur SES-ENS : entretien avec François Dubet autour de l'expérience des discriminations

Les contributions d'Emmanuel Saez : (1) : concentration des richesses et évolution à long terme des revenus aux États-Unis - (2) : les développements de la théorie de la fiscalité optimale 01 2010

Discriminations et politiques antidiscriminatoires

Actualités :

En 2018, les inégalités de niveau de vie augmentent. Insee. Septembre 2020.

Les inégalités de conditions de vie face au confinement. Août 2020.

Lutter contre les discriminations sur le marché du travail. CAE. Juin 2020.

Les hauts salaires dans le secteur privé. Insee. Mai 2020.

COVID-19 : le décryptage de la pandémie par les sciences sociales. Avril 2020.

Les discriminations dans l'accès au logement en France. Insee. Avril 2020.

Les trajectoires professionnelles des femmes les moins bien rémunérées sont les plus affectées par l'arrivée d'un enfant. Insee. Octobre 2019.

Prendre aux riches ou donner aux pauvres ? Les sources de la redistribution monétaire selon les pays. LIEPP. Septembre 2019.

L'évitement fiscal des multinationales en France. CEPII. Juin 2019.

Une personne sur dix connaît des difficultés de logement durables. Insee. Mars 2019.

La baisse de la part salariale : reflet de la montée en puissance des investisseurs institutionnels ? CEPII. Février 2019.

Les hautes rémunérations dans la fonction publique. Insee. Février 2019.

L'évolution de la part du travail dans la valeur ajoutée dans les pays avancés. DG Trésor. Janvier 2019.

Quel est le poids de l'héritage dans le patrimoine total ? Banque de France. Décembre 2018.

Les inégalités d'accès à la propriété entre jeunes ménages en France en hausse sur 40 ans. Insee. Octobre 2018.

Inégalités de patrimoine en France : quelles évolutions de 1800 à 2014 ? Banque dRapport sur les inégalités mondiales 2018. Wid.world. Décembre 2017.e France. Juillet 2018.

La globalisation économique et financière fait disparaître les politiques redistributives. Natixis. Juillet 2018.

Aides sociales : un rôle majeur dans la réduction de la pauvreté monétaire en France. OFCE. Juin 2018.

Quel est le poids des transmissions familiales entre générations ? OFCE. Juin 2018.

Le logement social diminue-t-il la ségrégation ? OFCE. Mai 2018.

Des inégalités de niveau de vie plus marquées une fois les dépenses pré-engagées prises en compte. Drees. Mars 2018.

Augmenter ou réduire les impôts : quels effets sur l'économie ? L'exemple de la taxe foncière. CEPII. Mars 2018.

Les inégalités d'espérance de vie selon le niveau de vie. Insee. Février 2018.

Le cercle vicieux des inégalités en France. Natixis. Janvier 2018.

Rapport sur les inégalités mondiales 2018. Wid.world. Décembre 2017.

Quelle action publique pour l'environnement ?

Questionnement : Quelle action publique pour l'environnement ?

Objectifs d'apprentissage :

  • Savoir identifier les différents acteurs (pouvoirs publics, ONG, entreprises, experts, partis, mouvements citoyens) qui participent à la construction des questions environnementales comme problème public et à leur mise à l'agenda politique ; comprendre que ces acteurs entretiennent des relations de coopération et de conflit.
  • Comprendre que l'action publique pour l'environnement articule différentes échelles (locale, nationale, européenne, mondiale).
  • En prenant l'exemple du changement climatique :
    - connaître les principaux instruments dont disposent les pouvoirs publics pour faire face aux externalités négatives sur l'environnement : réglementation, marchés de quotas d'émission, taxation, subvention à l'innovation verte ; comprendre que ces différents instruments présentent des avantages et des limites, et que leur mise en œuvre peut se heurter à des dysfonctionnements de l'action publique ;
    - comprendre qu'en présence de bien commun les négociations et accords internationaux liés à la préservation de l'environnement sont contraints par des stratégies de passager clandestin et les inégalités de développement entre pays.

Les ressources de SES-ENS sur ce thème :

L'action publique face à la crise environnementale mondiale

La politique climatique européenne : vers une nouvelle ambition ?

Contribution climat-énergie : quels enjeux pour l'économie française ?

Rareté des ressources ou épuisement des poubelles ?

Quelle transition énergétique ?

Le réapprentissage politique de la relation

La politique climatique et les choix éthiques

Gilles Rotillon : Pourquoi le développement durable n'existe-t-il pas ?

Externalités et outils des politiques environnementales

Politiques environnementale et fiscale : deux défis pour l'UE ?

Voir toutes les ressources de notre Grand Dossier sur le développement durable

Actualités :

Biodiversité en danger : quelle réponse économique ? CAE. Septembre 2020.

Effets économiques du changement climatique. DGT. Juillet 2020.

Consommation durable : l'engagement de façade des classes supérieures. Crédoc. Mars 2019.

Pour le climat : une taxe juste, pas juste une taxe. CAE. Mars 2019.

Justice climatique et transition sociale-écologique. OFCE. Février 2019.

Sept salariés sur dix vont travailler en voiture. Insee. Février 2019.

L'hétérogénéité de l'exposition des ménages français à la fiscalité carbone. OFCE. Décembre 2018.

Vélos partagés : sélection naturelle ou tragédie des biens communs ? The Conversation. Mars 2018.

Le nouveau visage de l'action climatique aux États-Unis. CEPII. Décembre 2017.

Les acteurs économiques et l'environnement. Insee. Décembre 2017.

Les pratiques environnementales des entreprises. Insee. Novembre 2017.